Carte postale du… Vésinet

Chloë Bringuier

Durant cet été 2020, nous vous proposons des cartes postales yvelinoises. Villes ou villages, c’est l’occasion de découvrir le département qui vous entoure sous un nouveau regard, cette semaine, direction Le Vésinet ! Commune cossue des Yvelines : Le Vésinet est en réalité peu connue. À mi-chemin entre Saint-Germain-en-Laye et Paris, Le Vésinet a été […]

Cet article fait partie du dossier: Cartes postales des Yvelines

Durant cet été 2020, nous vous proposons des cartes postales yvelinoises. Villes ou villages, c’est l’occasion de découvrir le département qui vous entoure sous un nouveau regard, cette semaine, direction Le Vésinet !

Commune cossue des Yvelines : Le Vésinet est en réalité peu connue. À mi-chemin entre Saint-Germain-en-Laye et Paris, Le Vésinet a été créé par le prélèvement de territoires sur Chatou, Croissy-sur-Seine, Le Pecq et Montesson.

Un peu d’histoire

© CD78/C.BRINGUIER

Le Vésinet est une commune originale que l’on pourrait qualifiée de « créée de toutes pièces » puisqu’elle a longtemps été une province du Pecq. La ville était alors recouverte d’une forêt : une partie de l’ancienne forêt d’Yveline, dont François Ier avait fait l’acquisition au 16e siècle. Cette forêt, comme souvent à l’époque, était un domaine de chasse royale.

En 1856 naît l’idée d’urbaniser la forêt dans l’optique d’une ville nouvelle. Deux hommes en sont à l’origine : Alphonse Pallu (qui deviendra le premier maire du Vésinet) et Auguste Morny. Ils étaient déjà à l’origine de l’urbanisation des villes de Biarritz et Deauville. Après discussions avec Napoléon III : les travaux sont lancés.

C’est alors qu’apparaît l’un des premiers lotissements de France. L’idée est simple : faire de ces maisons des lieux de villégiatures pour les bourgeois parisiens. L’accès est aisé : il suffit de prendre le train direct depuis la gare Saint-Lazare. Étendues verdoyantes, ruisseaux, lacs… Le Vésinet est une ville calme et la plus grande partie des pelouses et rivières sont classées ou inscrites à l’inventaire des sites pittoresques protégés depuis 1934.

Quelques chiffres

31 mai 1875 : Le Vésinet devient une commune autonome.

1927 – 1939 : Pendant 12 ans, le départ réel du Tour de France est donné au Vésinet (à quelques kilomètres de la place de l’Étoile à Paris)

1997 : Le Vésinet obtient 4 fleurs au concours « Villes et Villages Fleuris »

Que visite-t-on au Vésinet ?

• Passer devant la maison où a habité la célèbre Joséphine Baker durant plus de 15 ans

• le Palais Rose du Vésinet : villa construite sur le modèle du Grand Trianon de Versailles vers 1900

• Le parc des Ibis, immense et charmant

Carte postale du Vésinet