« Villes et villages fleuris » est devenu un label

Ludovic Vincent

Pour décrocher un pétale au concours des « Villes et villages fleuris », il ne suffit plus d’avoir un joli parterre de fleurs à l’entrée de la ville. Le VVF fait désormais la promotion d’un développement urbain équilibré.

Cet article fait partie du dossier: La nature s’invite en ville
VVF Sartrouville

Le labyrinthe fleuri de Sartrouville, primé en 2016 pour son caractère innovant.

Terminé le concours d’ornements ! Pour décrocher un pétale au concours des « Villes et villages fleuris », il ne suffit plus d’avoir un joli parterre de fleurs à l’entrée de la ville. Le VVF fait désormais la promotion d’un développement urbain équilibré et la labellisation répond à un guide de bonnes pratiques environnementales. Il propose ainsi aux élus et aux jardiniers communaux des formations, et des visites de réalisations exemplaires, comme le potager partagé de Châteaufort.

Objectif : créer un réseau collaboratif

Le Département peut s’appuyer sur les compétences de ses services (eau, patrimoine naturel, écologie urbaine et innovation). Et ça fonctionne : plus de 150 personnes ont participé aux formations sur les pratiques durables, et quasiment autant au cycle de découvertes. Chaque année, plus d’une centaine de communes s’inscrivent au concours des «Villes et villages fleuris», un engouement qui confirme l’intérêt pour les projets urbains de nature en ville.