Carte postale de… Allainville

Chloë Bringuier

Durant le mois d’août 2019, nous vous proposons des cartes postales yvelinoises. Villes ou villages, c’est l’occasion de découvrir le département qui vous entoure sous un nouveau regard, c’est parti !  Intéressons-nous à une ville dont on parle assez peu : Allainville-aux-Bois, plus communément appelée Alainville. Située à l’extrême sud du département yvelinois, Allainville est […]

Cet article fait partie du dossier: Cartes postales des Yvelines

Durant le mois d’août 2019, nous vous proposons des cartes postales yvelinoises. Villes ou villages, c’est l’occasion de découvrir le département qui vous entoure sous un nouveau regard, c’est parti ! 

Carte postale de… Allainville © CD78

Intéressons-nous à une ville dont on parle assez peu : Allainville-aux-Bois, plus communément appelée Alainville. Située à l’extrême sud du département yvelinois, Allainville est voisine de 2 départements : l’Essonne et l’Eure-et-Loir. Allainville est une commune typique qui regroupe toutes les caractéristiques classiques de la Beauce : plate, rurale avec de nombreuses exploitations céréalières. 

L’Église Saint-Pierre © Archives Allainville

Un peu d’histoire

Depuis le 9e siècle, le nom de la commune a évolué : Villa Alleni, Alenvilla puis Alainvilla au 13e siècle. Allainville vient du latin « Allanus » en référence au peuple des Alains qui peuplait la région dès le Moyen-Âge. Durant la Révolution française, Allainville a perdu son nom pour « Franciade-Libre », avant de redevenir Allainville en 1793.

Allainville est une commune habitée depuis fort longtemps puisqu’on y a retrouvé du mobilier, des sarcophages, de la poterie ainsi que de la monnaie qui témoignent de l’occupation du territoire par les Romains ! 

La ville a également vécu la Seconde Guerre mondiale aux premières loges. Le 19 mai 1940, la D.C.A (Défense Contre l’Aviation) française touche un bombardier allemand. Ce dernier prend alors feu et se pose au hameau d’Obville et les quatre soldats sont désarmés.

Le 19 mai 1940 à Allainville © Archives Allainville

Quatre années plus tard, entre les 5 et 6 juillet 1944, non loin du même hameau, un quadrimoteur canadien prend feu et s’écroule. Les occupants meurent peu de temps avant la Libération et sont enterrés au cimetière d’Allainville

Quelques chiffres

  • 304 : c’est le nombre d’habitants recensés en 2016
  • Allainville est répartie en 5 hameaux : Hattonville, Obville, Érainville, Groslieu, Souplainville
  • 1983 et 1999 : dates auxquelles des catastrophes naturelles ont été enregistrées à Allainville : principalement des inondations.

Que visite-t-on à Allainville ?

L’Église Saint-Pierre datant du 18e siècle. De style romain, son clocher s’élève sur trois étages !

Partez à la recherche des traces gallo-romaine et autres sépultures : ouvrez l’oeil !