Carte postale des… Alluets-le-Roi

Chloë Bringuier

Durant cet été 2020, nous vous proposons des cartes postales yvelinoises. Villes ou villages, c’est l’occasion de découvrir le département qui vous entoure sous un nouveau regard, cette semaine, en route pour les Alluets-le-Roi ! Située dans la plaine de Versailles et à une dizaine de kilomètres de Saint-Germain-en-Laye, la ville des Alluets-le-Roi s’étend sur […]

Cet article fait partie du dossier: Sur la route du Tour de France 2020

Durant cet été 2020, nous vous proposons des cartes postales yvelinoises. Villes ou villages, c’est l’occasion de découvrir le département qui vous entoure sous un nouveau regard, cette semaine, en route pour les Alluets-le-Roi !

Située dans la plaine de Versailles et à une dizaine de kilomètres de Saint-Germain-en-Laye, la ville des Alluets-le-Roi s’étend sur une superficie de 7,39 km2. Essentiellement rurale, la commune fait la part belle à l’agriculture qui occupe 72% de la superficie totale. Fait plutôt original : les habitants des Alluets-le-Roi ne portent pas de nom… Ils sont donc tout simplement appelés « les habitants des Alluets-le-Roi » (facile à retenir).

Un peu d’histoire

Si l’orthographe a varié, la commune des Alluets-le-Roi est connue sous ce nom depuis 1579. « Alleux » vient du latin et signifie « terres exclues du systèmes féodal« . Les terres de la ville n’appartenaient à personne d’autre qu’à leurs propriétaires qui ne devaient verser aucun « impôt » au seigneur (fait rare pour l’époque). Les habitants sont donc très privilégiés et jouissent de ce qu’on pourrait appeler : une certaine liberté. Ils sont même dispensés du service militaire. Ils ont également le luxe d’exercer les basses et moyennes justices « dégâts des bêtes, petites amendes, héritages, rixes, injures, vols…). Cependant, la haute justice (ce qui donne lieu à des peines) est exclusivement exercée par le Roi.

Église Saint-Nicolas © CD78/MC.RIGATO

Évidemment, tous ces avantages ne sont pas gratuits, les habitants payent notamment au Roi le double des revenus qu’ils payaient auparavant et ce depuis la charte de franchise accordée en 1174.

Le saviez-vous ? Pendant la Révolution Française, la commune fut baptisée « Alluets-la-Montagne ». Rapport au fait qu’il s’agit du point culminant des Yvelines situé à 187m d’altitude. Cette position avantageuse a permis d’utiliser le clocher du village comme point de repère par Cassini au 18e siècle pour établir ses célèbres cartes.

Dans certains écrits de Louis VII, on apprend également l’existence d’une forteresse aux Alluets-le-Roi. Il n’en reste aujourd’hui aucune trace. Était-ce une tour ? Un château ? L’édifice fut probablement détruit pendant la Guerre de Cent Ans qui n’a pas épargné le village. Entre 1414 et 1448, les Alluets-le-Roi comptaient… Zéro habitant. Personne n’y résidait en raison des combats.

Quelques chiffres

1 201 : c’est le nombre d’habitants aux Alluets en 2017, sachant que la ville n’en comptait pas un seul durant plus de 30 ans

10,5% : c’est le pourcentage de l’espace urbain construit dans la ville

1174 : c’est l’année de rédaction de la charte par Louis VII. L’un des seuls documents permettant de comprendre l’Histoire de la commune.

Que visite-t-on aux Alluets-le-Roi ?

L’Église Saint-Nicolas, récemment labellisée « Patrimoine d’Intérêt Régional »

• Aller faire un tour chez I-grec pour retrouver des produits locaux et régionaux dont les fameux sirops de l’Alchimiste !

• Se promener entre les massifs boisés et la plaine qui offre des horizons dégagés sur le lointain.

Pour les plus cinéphiles, sachez qu’une séance des Yvelines font leur cinéma est prévue le lundi 24 août 2020 aux Alluets-le-Roi ! 

Carte postale des Alluets-le-Roi