Carte postale de… Plaisir

Chloë Bringuier

Il n’y a pas de saison pour envoyer une carte postale ! Villes ou villages, c’est l’occasion de découvrir le département qui vous entoure sous un nouveau regard, c’est parti !  Il y a des villes qui sont souvent rattachées à une activité très précise pour beaucoup. Lorsqu’on parle de la ville de Plaisir, de […]

Cet article fait partie du dossier: Cartes postales des Yvelines

Il n’y a pas de saison pour envoyer une carte postale ! Villes ou villages, c’est l’occasion de découvrir le département qui vous entoure sous un nouveau regard, c’est parti ! 

Il y a des villes qui sont souvent rattachées à une activité très précise pour beaucoup. Lorsqu’on parle de la ville de Plaisir, de nombreux franciliens penseront à la célèbre enseigne d’ameublement. Mais connaissez-vous son château ? Ses larges étendues verdoyantes, sa forêt ou encore le cœur de la ville ? En route pour Plaisir !

Un peu d’histoire

À 30km à l’ouest de Paris, cap sur Plaisir, une ville dont la moitié du territoire est constitué de forêts et de terres agricoles. L’eau tient une part importante dans l’histoire de la ville, traversée du sud au nord par le ru Maldroit qui prend sa source à Trappes. Il faut d’ailleurs noter que le quartier de l’aqueduc de l’Avre doit son nom à l’aqueduc qui alimente Paris en eau potable et traverse la ville d’ouest en est !

Si la ville se nommait « Plesiz » en 1351, la dénomination « Plaisir » apparait au 17e siècle. Il pourrait d’ailleurs s’agir d’un dérivé du latin « Placicium » que l’on traduit par « il plaît » ou bien « Plescicium » traduit par « Place forte ». Quoi qu’il en soit : les deux collent bien à la ville de Plaisir que l’on connaît en 2020. Ce n’est pas Monsieur, Philippe de France, frère du Roi Soleil qui dirait le contraire puisqu’il venait y prendre ses plaisirs.

Depuis la monarchie absolue, Plaisir a changé et dans les années 1960 c’est l’explosion de l’urbanisation dans la continuité de la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines. Plus de 7 500 logements voient le jour jusqu’en 1990.

Mais la commune yvelinoise n’en reste pas moins une ville proche de la nature. Ses alentours boisés font aussi écho au parc du château du 17e. C’est aujourd’hui un lieu public accessible à tous qui regroupe de nombreuses activités culturelles. Les prés, les bois, les allées ombragées et les pièces d’eau du parc du château offrent de nombreuses occasions de flâner en profitant de la quiétude d’un environnement protégé.

Envie d’une escapade à pied ou à vélo ? Sachez que grâce à la nouvelle passerelle piétons-cycles construite avec l’aide du Département, vous pouvez rejoindre les espaces naturels à l’est de la RD30 en partant du parc du château.

Plaisir © Nicolas DUPREY/ CD 78

Plaisir © Nicolas DUPREY/ CD 78

Quelques chiffres

  • 2006 : Plaisir obtient le trophée de bronze au concours « Défi pour la Terre »
  • 2007 : Plaisir reçoit 2 fleurs au concours « Ville et villages fleuris »
  • 30% : C’est le pourcentage du nombre d’habitants de moins de 19 ans

Que visite-t-on à Plaisir ?

Le château de Plaisir, qui date du 17e siècle, a été classé au titre des monuments historiques en 1961 et été racheté par la commune en 1976.

La jolie place de l’église rénovée avec l’aide du Département.

La forêt Sainte-Apolline, où une action de reforestation a eu lieu en partenariat avec le Département et Reforest’Action !