Carte postale de… Milon-la-Chapelle

Chloë Bringuier

Durant le mois d’août 2019, nous vous proposons des cartes postales yvelinoises. Villes ou villages, c’est l’occasion de découvrir le département qui vous entoure sous un nouveau regard, c’est parti !  À seulement 10km au sud ouest de Versailles, la ville de Milon-la-Chapelle est traversée par le Rhodon : un ruisseau qui prend sa source […]

Cet article fait partie du dossier: Cartes postales des Yvelines

Durant le mois d’août 2019, nous vous proposons des cartes postales yvelinoises. Villes ou villages, c’est l’occasion de découvrir le département qui vous entoure sous un nouveau regard, c’est parti ! 

Carte postale de… Milon-la-Chapelle © CD78/C.BRINGUIER

À seulement 10km au sud ouest de Versailles, la ville de Milon-la-Chapelle est traversée par le Rhodon : un ruisseau qui prend sa source dans le bois de Trappes. Milon-la-Chapelle est une commune agréable où il fait bon vivre selon ses habitants !

© CD78/C.BRINGUIER

Un peu d’histoire

Depuis le 13e siècle, la ville porte -sensiblement- le même nom : « Capella Milonis » qui signifie « La Chapelle de Milon ». « Mediolano » est le nom d’un lieu de culte important, qui est également à l’origine de l’histoire de la commune. 

Remontons au 16e siècle, Milon-la-Chapelle était alors divisée en deux communes séparées par le Rhodon. La Chapelle était située sur la rive gauche tandis que le Château de Milon était sur la rive droite. C’est au coeur de l’hiver 1672 que les communes évoluent. Il fait si froid que le chemin menant à l’église sur la rive droite est impraticable. La Chapelle accepte alors d’accueillir ses voisins dans son église. Au 18e siècle : l’union est scellée et en pleine Révolution française naquit Milon-la-Chapelle.

Sur la rive droite se trouve un château datant du 17e siècle, souvent appelé le Château d’Abzac. Construit pour une famille de seigneurs de Milon, il est vendu en 1764 au Baron de Kalb, un officier proche de La Fayette. C’est finalement son gendre, le Comte Raymond d’Abzac, qui héritera du château.

Un autre édifice se niche sur les hauteurs de Milon-la-Chapelle : le Château de Vert Coeur, construit au 19e siècle et qui abrite aujourd’hui la Fondation Anne-de-Gaulle.

Carte postale de… Milon-la-Chapelle © CD78/C.BRINGUIER

Quelques chiffres

  • 5 : c’est le nombre de kilomètres du Chemin Jean Racine, inauguré en 1939 lors du tricentenaire de la naissance du poète.
  • 1946 : Charles de Gaulle achète un château pour la Fondation qui accueille par la suite les jeunes filles atteintes d’un handicap mental.

Que visite-t-on à Milon-la-Chapelle ?

La belle église de la Très Sainte Vierge, construite au 18e siècle, après la Révolution

On se promène sur le Chemin Jean Racine au milieu de la nature

On se rend au cimetière pour admirer la croix bretonne du 14e siècle, classée monument historique en 1969. On y voit également la tombe du Baron de Reiffenberg : historiographe belge qui vivait à Milon-la-Chapelle.