Accompagnement scolaire : une nouvelle cité éducative à Chanteloup

Yves FOSSEY

Coup d’envoi d’un pôle dédié à la réussite éducative à Chanteloup-les-Vignes. Une cité éducative regroupera plusieurs établissements ainsi que différents espaces afin de soutenir les enfants et les jeunes dans leur parcours scolaire. La pose de la première poutre, qui a eu lieu le vendredi 15 octobre, est le point de départ d’un vaste chantier […]

Cet article fait partie du dossier: Enfance : Tout faire pour renforcer l’égalité des chances

Coup d’envoi d’un pôle dédié à la réussite éducative à Chanteloup-les-Vignes. Une cité éducative regroupera plusieurs établissements ainsi que différents espaces afin de soutenir les enfants et les jeunes dans leur parcours scolaire.

La cité Champeau, qui fait partie du futur pôle Simone Veil, ouvrira à la rentrée 2022. (Ville de Chanteloup)

La pose de la première poutre, qui a eu lieu le vendredi 15 octobre, est le point de départ d’un vaste chantier au cœur du quartier de la Noé. L’opération consiste à construire un nouvel ensemble qui abritera la cité éducative Simone Veil dont l’ouverture est prévue à l’horizon 2025.

Une première ouverture à la rentrée 2022

Cet évènement symbolique s’est déroulé en présence de Raphaël Sodini, le préfet délégué à l’égalité des chances, Luc Pham, le directeur académique des services de l’Éducation nationale ou encore Pierre Bédier, le président du Conseil départemental des Yvelines.

Aucun territoire ne doit être délaissé, nous nous engageons sans réserve pour l’éducation

a assuré le président du Conseil départemental.

Les différents partenaires lors de la symbolique pose de la première poutre. CD78/Y.Fossey

La première phase, baptisée cité Champeau, porte sur la réalisation de plusieurs bâtiments destinés à accueillir des maternelles et des primaires dès la rentrée 2022. Elle comprendra également des activités des centres de loisirs.

Une aide de 7,6 M€ du Département

Quant au pôle d’excellence Simone Veil qui sera réalisé dans la foulée des premiers bâtiments, il sera équipé d’une salle multimédia, une médiathèque, une ludothèque mais aussi un laboratoire de langues et une maison des parents. Des liens seront également établis avec le collège Cassin.

L’ambition de la municipalité est de construire un parcours éducatif de la petite enfance à l’âge adulte en favorisant la réussite scolaire pour tous. Nous sommes en train de remplacer l’échec par la réussite et le décrochage par l’excellence.

a insisté Catherine Arenou, la maire de Chanteloup-les-Vignes.

Le coût de cette cité éducative s’élève à 15 M€. Le Département des Yvelines la finance à la hauteur de 7,6 M€. L’Etat ou encore la Région Ile-de-France soutiennent également l’opération.

Les premiers travaux ont débuté l’été dernier. (Ville de Chanteloup-les-Vignes)

Si ce sera la cinquième cité éducative du Département, après les Mureaux, Mantes-la-Jolie, Trappes et Poissy, celle de Chanteloup-les-Vignes se démarque. C’est la première du genre à être dotée de services dans le but de faire « entrer les parents, les animateur, les associations à l’école ».