Avec la Fondation PSG, des jeunes yvelinois ont découvert l’océan

Sandrine GAYET

60 enfants, issus de la Maison de l’Enfance et du service d’accueil familial ainsi que du club de football de Guyancourt, ont eu la chance de participer aux « Vacances du Paris Saint-Germain ». Une semaine organisée fin octobre par la Fondation Paris Saint-Germain et le Département des Yvelines pour permettre à ces jeunes de passer des vacances en Normandie, à la fois sportives, culturelles et ludiques.

Cet article fait partie du dossier: Enfance : Tout faire pour renforcer l’égalité des chances

60 enfants, issus de la Maison de l’Enfance et du service d’accueil familial ainsi que du club de football de Guyancourt, ont eu la chance de participer aux « Vacances du Paris Saint-Germain ». Une semaine organisée fin octobre par la Fondation Paris Saint-Germain et le Département des Yvelines pour permettre à ces jeunes de passer des vacances en Normandie, à la fois sportives, culturelles et ludiques.

Crédit photo : Fondation PSG

Des enfants issus de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) sont partis à Lion-sur-Mer (Normandie) à la Toussaint. Deux éducatrices de la Maison de l’Enfance des Yvelines (MEY) et un éducateur du pôle prévention du Service Départemental d’Accueil famille Yvelinois (SDAFY) ont accompagné les enfants, âgés de 6 à 14 ans.

Le club de Guyancourt a aussi pu envoyer au bord de la mer trente jeunes, âgés de 7 à 13 ans, dont douze féminines.

Pendant ce séjour, les enfants sont partis à la découverte d’un tout nouvel environnement : la Normandie et la commune de Lion-sur-Mer. Ils ont eu l’opportunité de participer à de nombreuses activités ludiques et sportives comme le char à voile, l’accrobranche ou encore le dodgeball. Certains y ont découvert l’océan pour la première fois. Une visite culturelle du Musée du Mur de l’Atlantique a également rythmé les vacances, avec une immersion au sein du quotidien des troupes allemandes de la Seconde Guerre mondiale.

Weyegtt, 8 ans et demi :

« J’ai fait de l’escalade, j’étais fort, j’ai bien aimé. On a aussi fait du cerf-volant. J’en avais jamais fait et j’ai bien aimé . J’ai fait un cerf-volant blanc comme le sable ».

Eve, 11 ans : 

Je ne voulais pas venir mais je ne regrette pas trop d’être venue. J’ai rencontré des copines. On a fait de l’escalade et on a fabriqué des cerfs-volants. J’étais stressée mais ça va, il y avait des éducatrices que je connaissais. Et on est allé à la plage. C’était bien.

Hoyam, 8 ans :

J’ai tout aimé. La plage et la mer j’avais jamais vu. C’était super.

Nirca, 12 ans :

Moi quand on m’a dit que c’était un stage PSG j’ai cru que c’était du foot, que du foot. Après je me suis rendu compte que c’était un stage multisport donc ça allait. On a aussi fait du football américain et les petits ont fait du frisbee. Pour le beach soccer, j’ai aimé la technique mais je ne pas jongler. J’ai appris.

« Les Vacances Paris Saint-Germain est un des programmes phares de la Fondation. Il offre aux jeunes qui ne peuvent pas partir en vacances la possibilité de le faire, accompagnés par des éducateurs formés par le Club. Nous espérons que les enfants garderont de bons souvenirs de cette semaine ! Leurs sourires et remerciements ne font que renforcer notre volonté de continuer à développer ce programme dans les mois et années à venir, » témoigne Sabrina Delannoy, directrice adjointe de Fondation Paris Saint-Germain.

Crédit photo : Fondation PSG

A propos de la Fondation du Paris Saint-Germain

Depuis sa création en 2000, la Fondation Paris Saint-Germain a pour vocation d’aider les enfants défavorisés ou malades, les jeunes et les communautés en difficulté. Elle déploie des programmes éducatifs et sportifs en France et à l’international qui utilisent le sport et ses valeurs comme leviers d’apprentissage, d’épanouissement et de solidarité. En 2013, la Fondation Paris Saint-Germain a mis en place un Fonds de dotation pour recueillir les dons de particuliers ou d’entreprises destinés au développement de ses programmes de responsabilité sociale et communautaire. À travers ses programmes d’intégration sociale et professionnelle, ses Écoles Rouge et Bleu, son soutien aux réfugiés et ses dons aux œuvres caritatives, la Fondation Paris Saint-Germain s’appuie sur les vertus éducatives et psychologiques du sport pour venir en aide aux personnes connaissant des difficultés.