La campagne de vaccination contre la Covid-19 s’intensifie dans les Yvelines

YvesFOSSEY

La campagne de vaccination contre la Covid-19 monte en puissance dans les Yvelines. Après l’ouverture de plusieurs centres dédiés et un déploiement dans les Ehpad, l’opération a maintenant été lancée dans les résidences autonomies, gérées par le Conseil départemental.

Les pensionnaires de quatre résidences autonomies ont bénéficié de la campagne de vaccination. Le coup d’envoi a été donné la semaine dernière à Noisy-le-Roi où le vaccin a été administré à 87 personnes volontaires.

Puis ce mardi 26 janvier, le dispositif s’est poursuivi à la Celle-Saint-Cloud et Andrésy avant de l’organiser à nouveau le mercredi 27 Gargenville. Pour ces trois sites, 126 doses ont été allouées au service départemental chargé de l’organisation. Un véhicule a même tout spécialement été dépêché par le département à l’hôpital Mignot du Chesnay afin de retirer les précieux flacons.

213 vaccinations dans les résidences autonomies

L’opération se déroule en partenariat entre le département, l’Agence régionale de santé (ARS) et les villes concernées. Sylvie Destève, conseillère départementale du Chesnay s’est rendue à l’établissement de la Celle-Saint-Cloud pour rencontrer les professionnels de santé mobilisés sur place et pour échanger avec les pensionnaires.

Nous avons eu des contacts avec l’ARS en décembre afin de faire un point concernant cette résidence de la Celle-Saint-Cloud pour savoir combien de personnes étaient susceptibles de se faire vacciner.

Parmi les pensionnaires de la résidence Renaissance, 44 ont été vaccinés. CD78/N.Duprey

Parmi les 57 occupants des appartements de la Rennaissance, 44 ont souhaité se faire vacciner. A l’image de Geneviève, 91 ans, qui a accepté afin de pouvoir vivre sereinement mais surtout pour protéger sa famille. La nonagénaire a cinq enfants, 9 petits-enfants et 14 arrières-petits-enfants.

J’ai hésité, je me posais des questions sur d’éventuels effets secondaires parce que j’ai une santé fragile. J’ai finalement choisi de me faire vacciner pour que mes proches puissent venir me voir sans crainte.

Patricia Larher, la directrice de la résidence autonomie, a joué la carte de la transparence avec les familles et les résidents à propos du déroulement de la campagne de vaccination. Elle s’est également appuyée sur l’amicale des médecins de la ville et les infirmières libérales pour l’accueil et l’injection des doses.

17 200 personnes vaccinées dans les Yvelines

Pour rappel, la campagne est destinée en priorité aux plus de 75 ans ainsi qu’aux pompiers et aux professionnels de santé de plus de 50 ans. A ce jour, selon l’ARS environ 17 200 personnes ont été vaccinées dans les Yvelines depuis le début du mois de janvier. Alors qu’il faut s’inscrire pour obtenir un rendez-vous, nombreux sont ceux qui dénoncent des délais d’attente importants. Pour justifier cette situation, la direction départementale de l’ARS rappelle que les dates sont données en fonction du déploiement des doses qui lui sont fournies.

A noter qu’afin de permettre aux personnes âgées qui ne disposent pas de moyens de déplacement, le service de transport à la demande des départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine est mis à leur disposition gratuitement pour les acheminer vers l’un de neuf centres de vaccination répartis dans les villes de Versailles, Mantes-la-Jolie, Poissy et Rambouillet, Saint-Germain-en-Laye, Houdan, Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Montigny-le-Bretonneux et Les Mureaux. Plus d’information : https://www.pam78-92.iledefrance-mobilites.fr