Les commerçants Yvelinois préparent leur réouverture

YvesFOSSEY

Les centres-villes vont reprendre vie. Tous les commerces, fermés en raison de la crise sanitaire, rouvrent leurs portes à partir du mercredi 19 mai 2021 et le couvre-feu passe de 19 heures à 21 heures.

Les commerçants Yvelinois préparent leur réouverture © CD78.N.DUPREY

Les commerçants Yvelinois préparent leur réouverture © CD78.N.DUPREY

Alain Griset, le ministre chargé des Petites et Moyennes entreprises, a effectué une visite officielle la semaine dernière à Montfort-L’Amaury afin d’évoquer avec les commerçants les grandes lignes du protocole sanitaire mis en place pour la reprise d’activité. Entouré des élus locaux, il s’est rendu dans une librairie, un restaurant, une bijouterie ou encore une sellerie et une cave à vin.

Cette réouverture est vécue comme « un soulagement » par les commerçants. A l’image de Yann Marteau, le patron du restaurant italien Filomena. « On est pressés de revoir du monde, on est privés de lien social depuis des mois. On va à nouveau pouvoir échanger, moralement ça va faire du bien ».

Des jauges à respecter

A l’intérieur des magasins, il faudra respecter une jauge de 8 m2 par personne. Pour les restaurants et les débits de boisson, seules les terrasses sont autorisées avec une jauge de 50% de leur capacité. Les tablées ne devront pas dépasser six personnes. Certains cafetiers seront même invités à poser des démarcations au sol ou même installer des séparations entre les tables.

Depuis plus d’un an les commerçants sont soumis à dure épreuve surtout avec de longues périodes de fermeture appliquées à cause de l’épidémie du Covid-19. Si beaucoup d’entre eux se sont réinventés avec le numérique ou la vente à emporter, tous ont enregistré une forte chute leur chiffre d’affaire.

Le Département au chevet des commerces

Dès l’an dernier face à l’ampleur de la crise sanitaire et face aux difficultés des commerçants, le conseil départemental des Yvelines a débloqué une aide d’urgence avec le concours des mairies. En 2020, une première phase du dispositif a permis de soutenir 634 commerces pour un montant total de 2,8 millions d’euros. La mesure a été reconduite en 2021. La somme de 15 millions d’euros a été inscrite à cet effet lors du vote du budget en février dernier.

Les restaurants sont autorisés à installer leur terrasses sur les trottoirs. CD78/N.Duprey

Le nouveau protocole sanitaire activé le mercredi 19 mai 2021 ne comprend pas uniquement un assouplissement des mesures en direction des commerces. Les bibliothèques, les musées, les médiathèques, les cinémas et les salles de spectacle peuvent également rouvrir. Là aussi des jauges seront appliquées notamment le respect de distance mais aussi d’un siège sur deux voire trois selon les lieux et un maximum 800 personnes dans la salle.

L’allégement porte également sur les rassemblements extérieurs qui désormais seront limités à 10 personnes. Quant aux gestes barrières, ils sont maintenus avec le port du masque, le gel hydroalcoolique et la distanciation sociale. Le protocole sanitaire devrait encore évoluer dans les semaines qui viennent. Des nouvelles mesures d’assouplissement entreront en vigueur à partir du 9 juin 2021.