IngénierY’ épaulera les maires ruraux

CyrilMorteveille

Le Conseil général a officialisé, jeudi 19 juin, le lancement de l’agence départementale IngénierY’, qui proposera une aide personnalisée aux communes rurales dans leurs différents projets d’équipements.

Alain Schmitz (à g.), le nouveau président d'IngénierY', et Pierre Bédier, Président du Conseil général.

Alain Schmitz (à g.), le nouveau président d’IngénierY’, et Pierre Bédier, Président du Conseil général.

Le Conseil général, un échelon de proximité, utile et efficace, au service de tous les Yvelinois. Le lancement de l’agence IngénierY’, jeudi 19 juin à Versailles, est venu rappeler cette évidence à un moment où l’existence de l’institution départementale est remise en cause.

Sa création ayant été votée à l’unanimité en mai dernier,  IngénierY’ va épauler les communes rurales de moins de 2000 habitants dans leurs projets d’équipements.

« Nous serons là pour vous apporter une aide personnalisée, du début de la conception jusqu’à l’achèvement de l’opération », a rappelé à la centaine de maires ruraux présents Alain Schmitz, le président de la nouvelle agence départementale.

Solidarité et proximité

Avec deux mots clés : solidarité et proximité. « Les communes rurales font partie de l’identité des Yvelines et il nous semblait important de combler un vide que la disparition de l’ingénierie publique et la métropolisation des territoires sont en train de créer. »

IngénierY’ permettra aux élus ruraux d’obtenir facilement un conseil technique, financier et juridique pour monter les dossiers de chacun de leurs projets et permettre d’améliorer le plus vite possible la qualité du service public. »

Du côté des maires des communes rurales, on se félicite d’une telle initiative : « Cela va nous permettre d’obtenir un soutien et d’un savoir-faire de haut niveau », apprécie Maurice Boudet, le maire de Rolleboise, élu depuis 1975 et qui a assisté à « la dégradation des services de l’Etat ».

« J’ai déjà des idées en tête pour signer de nouveaux contrats ruraux avec le Conseil général », sourit Stéphane Jeanne, édile de Oinville-sur-Montcient. « C’est une aide technique qui va nous apporter beaucoup dans la construction des dossiers, renchérit Jean Mallet, maire de Mézy-sur-Seine. Mais notre commune risque de ne pas en profiter longtemps puisque l’on devrait rapidement passer le cap des 2 000 habitants. »

Le siège de l’agence IngénierY’ sera basé au 3, rue de Fontenay à Versailles. Hugues des Ligneries en sera le directeur. La première assemblée générale et la constitution du conseil d’administration (ndlr : sept représentants du Département et sept maires) est espérée pour le mois d’octobre.

En marge de la présentation d‘IngenierY‘, le Président du Conseil général, Pierre Bédier, a tenu à rappeler l’importance de l’échelon départemental.