Concert pour l’Ukraine au château de Versailles, une soirée pleine d’émotions

Sandrine GAYET

Le Département des Yvelines a accueilli des réfugiés sur son Campus Oxygène Factory. Parmi eux, trois musiciens : Sofiia Sazonova, Oleksandr Dmytriyev et Renata Tovstenko. A l’initiative de Pierre Bédier, ils ont rejoint l’orchestre de l’Opéra royal du château de Versailles, le temps d’une soirée exceptionnelle. 550 spectateurs ont assisté à un concert plein d’émotions dont la recette a été reversée à la Fondation de France pour soutenir le peuple ukrainien. L’ambassadeur d’Ukraine était présent.

Cet article fait partie du dossier: Des Yvelines à l’Ukraine : une grande solidarité

Le Département des Yvelines a accueilli des réfugiés sur son Campus Oxygène Factory. Parmi eux, trois musiciens : Sofiia Sazonova, Oleksandr Dmytriyev et Renata Tovstenko. À l’initiative de Pierre Bédier, ils ont rejoint l’orchestre de l’Opéra royal du château de Versailles.

Quand Sofiia découvre la chapelle royale, les ornements des hauts plafonds, le grand orgue, elle s’arrête et fait un petit pas de danse. « C’est magnifique ».

Sofiia a joué en solo ce soir-là, un célèbre prélude de Jean-Sébastien Bach. Dans sa « vie d’avant la guerre », elle enseignait la musique à Odessa et faisait de la création musicale digitale. Le baroque, c’est davantage la passion de son fiancé, Oleksandr. Violoniste talentueux, il étudiait pour devenir chef d’orchestre et composait aussi, inspiré par Telemann, Bach, Vivaldi mais aussi des auteurs ukrainiens.

Si la guerre dure et que l’on reste bloqués loin de chez nous, j’aimerais au moins faire connaître la musique classique ukrainienne. Nous avons de grands compositeurs

soupire le jeune homme.

Concert pour l’Ukraine au château de Versailles, une soirée pleine d'émotions © CD78/N.DUPREY

Concert pour l’Ukraine au château de Versailles, une soirée pleine d’émotions © CD78/N.DUPREY

Une soirée pleine d’émotions

 La devise de la soirée est signée Hector Berlioz pour qui l’amour et la musique sont les deux ailes de l’âme. Aujourd’hui, les ailes du peuple Yvelinois volent vers l’âme d’un peuple frère, opprimé, les Ukrainiens»

a lancé Pierre Bédier juste avant que s’égrènent les premières notes du concert.

Comme l’a invoqué Catherine Pégard, présidente du château de Versailles,

la musique a ce soir-là, couvert le fracas des bombes.

« Nous l’avons écoutée en partageant la souffrance des musiciens ukrainiens et de tout leur peuple. L’émotion a été immense dans toute la chapelle, quand l’orchestre royal a joué l’hymne national de l’Ukraine, devant l’ambassadeur d’Ukraine ».

Concert pour l’Ukraine au château de Versailles, une soirée pleine d'émotions © CD78/N.DUPREY

Concert pour l’Ukraine au château de Versailles, une soirée pleine d’émotions © CD78/N.DUPREY

Il y a eu aussi la prestation lyrique de Renata Tovstenko, 16 ans. Réfugiée aussi dans les Yvelines avec sa grande soeur, elle vient d’être scolarisée au lycée international de Saint-Germain-en-Laye . Elle a chanté au piano un texte écrit depuis son arrivée en France. Le thème ? La guerre.

C’est une chanson triste. Ma famille me manque. J’ai peur de l’avenir. La musique, chanter, c’est ce qui m’aide à rester debout

550 spectateurs ont assisté à ce concert plein d’émotions dont la recette a été reversée à la Fondation de France pour soutenir le peuple ukrainien. L’ambassadeur d’Ukraine en France, Vadym Omelchenko, était présent.

Concert pour l’Ukraine par l’orchestre de l’Opéra royal à chapelle royale du Château de Versailles