Toussaint apporte sa bière à l’édifice

Depuis plusieurs années on voit s’implanter et se développer dans les Yvelines de nombreuses brasseries artisanales qui réjouissent le palais des amateurs de bières. Le 17 mars dernier, à l’occasion de la Saint Patrick 2020, la Brasserie Toussaint nous a ouvert ses portes à Louveciennes pour un reportage aux saveurs houblonnées. Rencontre.

Si vous cherchez la Brasserie Toussaint, vous ne la trouverez (presque) pas. Nichée au sein d’une arrière-cours, la discrétion de sa devanture fait la réussite de cette brasserie artisanale imaginée dès 2012 par Clément Toussaint.

Mise en bouteille à la Brasserie Toussaint © CD78 / MC.Rigato

À l’époque, ce jeune versaillais ingénieur en agronomie décide de se lancer dans l’aventure houblonnée après avoir reçu et testé un kit de fabrication de bière à Noël. Aidé par ses parents et son frère, il démarre son activité familiale avant de commercialiser sa première bière en 2016.

Make beer great again

Si Clément ne proposait que 3 bières à l’origine, désormais son offre s’est étendue à une douzaine de recettes différentes. Si on retrouve les habituelles blondes, blanches, brunes, ambrées et IPA, la marque compte aussi des bières plus originales comme la Spot 78 aux agrumes,  la miel (francilien !), la Lucienne (de l’appellation d’origine de Louveciennes) et même… la Conn**d à l’Orange à l’effigie d’un certain président américain. De nouvelles recettes viendront bientôt compléter cette collection déjà variée. Des tests sont réalisés toute l’année pour proposer des bières inédites.

La Lucienne à la conquête de l’hexagone

Aujourd’hui la production s’est professionnalisée. Clément s’est entouré de brasseurs polyvalents et expérimentés (Gauthier et Guillaume) et à eux trois ils assurent brassage, maturation, fermentation et mise en bouteille. Ils fournissent environ 150 bars, restaurants et cavistes majoritairement en Ile-de-France, mais pas que. Petit à petit les trois amis enrichissent leur réseau et lorsqu’on leur parle de concurrents, Guillaume répond :

« Dans notre domaine on n’a pas de concurrents, on a que des potes ».

De gauche à droite : Gauthier, Clément et Guillaume de la Brasserie Toussaint © CD78 / MC.Rigato

En effet les « potes » ne manquent pas dans les Yvelines : la brasserie O’Clock Brewing à Bois d’Arcy, La P’tite Soeur à Sartrouville, La Volcelest en Vallée de Chevreuse (et plein d’autres)… autant d’artisans brasseurs qui se retrouvent sur les salons ou entre eux pour échanger trucs, astuces… et pintes fraîches.

Soutenir les producteurs locaux 

À l’heure où nous écrivons cet article le monde entier subit les conséquences de la crise sanitaire provoquée par la pandémie de Coronavirus. Petits producteurs et commerces locaux souffriront sans doute de cette crise. Pour soutenir la Brasserie Toussaint n’hésitez pas à commandez vos bières directement chez eux ! La brasserie louveciennoise vous offre la possibilité de commander en ligne et d’être livré dans les 48h, dans les Yvelines, les Hauts-de-Seine et même à Paris. Profitez-en !

La bière solidaire

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, chez Toussaint, la bière est solidaire. Début avril, la brasserie a répondu à l’appel de mobilisation mondiale lancé par la brasserie New-Yorkaise « Other Half Brewing Compagny ».

All Together Beer

L’enjeu ? Que toutes les brasseries artisanales qui le souhaitent brassent la même bière avec la même recette et la même étiquette : la « All Together Beer ». Les bénéfices des ventes de ces bouteilles reviendront à une association qui oeuvre au profit du domaine hospitalier. Chez Brasserie Toussaint ils ont choisi de reverser une partie des bénéfices de cette bière à l’association « Collectif Solidaire » qui fournit des repas de chefs au personnel soignant pendant la crise du Covid-19. 

« On a cherché par quel moyen on pouvait aider et on s’est dit que ce qu’on savait faire de mieux c’était de la bière. Alors on va se retrousser les manches et on va brasser, « all together » ! » a déclaré Clément.