Cap Bötanica pour la peau et la planète

ChloëBringuier

Aurélia Bré est à la tête de la marque de soins Cap Bötanica depuis deux ans. 100% bios et français, les produits de la marque sont également sans eau ajoutée. La jeune femme nous explique ses choix, ses convictions et ses objectifs.

Cap Bötanica pour la peau et la planète

Cap Bötanica pour la peau et la planète / Crédit : Clément Blaisot

Nombreuses sont les histoires qui commencent en ligne. Aurélia Bré n’échappe pas à la tendance. En juin 2020, la jeune femme lance sa campagne Ulule pour sa marque Cap Bötanica.

Diplômée en marketing en 2015, Aurélia Bré passera par plusieurs entreprises avant de réaliser qu’elle ne s’y sent pas réellement à sa place :

Je me suis rendue compte qu’il y avait un grand décalage entre les discours des grandes marques et leurs actes. Je me suis alors demandé comment, à mon échelle, je pourrais faire changer les choses

En juin 2018, Aurélia Bré commence à travailler sur le business plan de Cap Bötanica. Deux ans plus tard, l’entrepreneure lance quatre soins 100% bio et naturels.

Cap Bötanica pour la peau et la planète

Cap Bötanica pour la peau et la planète © ésule.studio

Du made in France intelligent

Aurélia Bré est précise et ne laisse rien au hasard. Ses soins sont sans eau ajoutée, ce qui leur permet d’être très concentrés en principes actifs et donc efficaces. Cette envie de travailler sans eau a un réel sens :

Cela permet de préserver l’eau douce qui est une ressource naturelle qui se raréfie dans le monde.

Aurélia Bré est installée à Feucherolles mais travaille avec des artisans basés aux quatre coins de la France. Des Cévennes aux Yvelines en passant par Orléans, les produits Cap Bötanica sont le résultat du circuit court. Le tout dans une démarche éco-responsable : flacons en verre et plastique PP au programme.

Les quatre premiers produits de la marque sont réfléchis et pensés selon une routine simple et minimaliste : cheveux, visage, corps, ils sont multi usages.

Cap Bötanica pour la peau et la planète © ésule.studio

Cap Bötanica pour la peau et la planète © ésule.studio

La Ruche : être confrontée et soutenue

Aurélia a intégré La Ruche à Saint-Germain-en-Laye. Cet incubateur a pour but d’aider des Yvelinoises et Yvelinois à porter leurs projets. Pour Aurélia, cette expérience est une chance :

C’est top car je suis seule à diriger Cap Bötanica. Je suis cheffe d’orchestre avec plusieurs partenaires différents. La Ruche me permet d’être soutenue.

Échanger ses idées, tester ses projets, apprendre… L’incubateur permet tout ça. Aujourd’hui, les produits de la marque sont disponibles sur le site Internet mais également dans un magasin de Saint-Germain-en-Laye. Aurélia cherche à développer ses points de vente, toujours en accord avec ses valeurs dans des herboristeries ou encore des boutiques spécialisées.