Covid-19 : toutes les informations utiles

La rédaction

La situation est inédite et pas forcément des plus simples à vivre. Pour endiguer la pandémie du Covid-19, il existe une solution simple, responsable et à la portée de -presque- tous : restez chez vous. Retrouvez dans cet article toutes les informations utiles pour vous organiser au mieux. Mise à jour vendredi 27 mars 2020 […]

Cet article fait partie du dossier: Covid-19 : les Yvelines vous informent

La situation est inédite et pas forcément des plus simples à vivre. Pour endiguer la pandémie du Covid-19, il existe une solution simple, responsable et à la portée de -presque- tous : restez chez vous. Retrouvez dans cet article toutes les informations utiles pour vous organiser au mieux.

Mise à jour vendredi 27 mars 2020

Prolongation de la durée du confinement jusqu’au 15 avril

Edouard Philippe annonce la prolongation du confinement jusqu’au mercredi 15 avril au moins

Le 27 mars, le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé la prolongation du confinement jusqu’au mercredi 15 avril au moins.
Les mêmes règles que celles actuellement en vigueur continueront de s’appliquer. Cette période pourra bien évidemment être à nouveau prolongée si la situation sanitaire l’exige.
Encore une fois, pour vous, pour vos proches, pour ceux qui sont en première ligne : RESTEZ CHEZ VOUS !

Mise à jour mercredi 25 mars 2020

Nouvelle version de l’attestation de déplacement

Une nouvelle version de l’attestation de déplacement dérogatoire a été mise en ligne.
Les règles du confinement ont été renforcées et précisées :

  • pour les sorties pour « s’aérer » ou faire de l’activité physique
  • pour les rendez-vous médicaux et sorties pour raison de santé
  • pour les missions d’intérêt général
  • pour les convocations judiciaires ou administratives

L’heure de sortie devra dorénavant être indiquée.
Le formulaire mis à jour est disponible sur : http://interieur.gouv.fr

Mise à jour lundi 23 mars 2020

Fermeture de marchés yvelinois

© CD78/N.DUPREY

Encore une fois et par manque de respect des consignes sanitaires, le maire de Mantes-la-Jolie Raphaël Cognet, en accord avec le Préfet des Yvelines, Jean-Jacques Brot, a pris la décision de fermer les cinq marchés de sa ville. Les 5 marchés de Mantes-la-Jolie seront fermés jusqu’au 29 mars 2020. Une décision qui pourra être reconduite si besoin. 

La ville de Versailles a pris la même décision et les marchés de la ville seront fermés jusqu’au 29 mars, minimum. Afin d’éviter les déplacements, la Ville de Versailles a créé un groupe Facebook pour connaître toutes les initiatives des commerçants : livraisons, horaires d’ouverture, solutions alternatives…

Les commissariats yvelinois ouverts 24/24h

Durant cette période de pandémie, la Police Nationale des Yvelines reste à votre service. La liste les commissariats des Yvelines qui vous accueillent 24/24h :

• CSP Conflans

Liste des commissariats ouverts pendant le confinement (Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

• CSP Saint-Germain-en-Laye

• CSP Houilles

• CSP Poissy

• CSP Sartrouville

• CSP Le Vésinet

• CSP Élancourt

• CSP Guyancourt

• CSP Trappes

• HP Mantes-la-Jolie

• CSP Les Mureaux

• HP Versailles

• CSP Plaisir

• CSP Fontenay-le-Fleury

Mise à jour vendredi 20 mars 2020

Le préfet émet un arrêté pour limiter les déplacements dans les parcs, jardins, forêts et berges.

Suite au « comportement irresponsable de nombreux Yvelinois« , le Préfet des Yvelines interdit toute promenade dans les lieux suivants : parcs, jardins, promenades, massifs forestiers & berges de la Seine et de l’Oise.

Cette interdiction concerne aussi les parcs, jardins et promenades privés mais ouverts à la circulation publique. Exemple : dans une résidence ou une grande co-propriété.

Les forces de l’ordre verbaliseront le non-respect de cet arrêté.

« Ce confinement ne doit pas être vu comme des grandes vacances. Nous subissons une crise sanitaire, il ne s’agit pas d’aller pique-niquer et batifoler dans les parcs en famille ou entre amis. Le temps de la fête sera ultérieur » a rappelé le Préfet des Yvelines Jean-Jacques Brot.

Covid-19 : Restriction préfectorale

Retrouvez l’arrêté complet en ligne sur le site de la préfecture des Yvelines.

La Croix-Rouge des Yvelines mobilisée

Face à l’urgence de la situation sanitaire, quid des actions sociales de la Croix-Rouge ? Réponse avec Cédric Robin, coordinateur Covid-19 pour la Croix-Rouge française des Yvelines.

« On étudie la mise en place d’un numéro vert sur le plan national qui fera office de conciergerie solidaire (…). Les personnes isolées pourront appeler soit pour discuter soit pour faire une demande de réapprovisionnement (courses, médicaments) ».

En plus de continuer certaines mobilisations vitales, la Croix Rouge s’engage aux côtés du Samu dans la lutte contre la propagation du Covid-19.

Pour en savoir plus sur l’action de la Croix-Rouge face au Covid-19, retrouvez notre article dédié.

Mise à jour jeudi 19 mars 2020

Les modalités de prise en charge des enfants de 0 à 3 ans changent

Les modalités de garde d’enfants changent

Depuis lundi 16 mars et les annonces du Président de la République, les modalités de prise en charge des enfants de 0 à 3 ans changent. Certaines professions deviennent ainsi prioritaires pour la garde d’enfants. 

Retrouvez notre article au sujet de la garde d’enfants. Il sera mis à jour régulièrement au fur et à mesure des annonces gouvernementales.

Mise à jour mercredi 18 mars 2020

L’aide aux entreprises assurée

  1. Les départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine ont mis en place un numéro vert à destination des 430 entreprises de services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD).
  2. En raison de l’impact majeur de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, les pouvoirs publics du Département se mobilisent pour mettre en oeuvre les mesures exceptionnelles décidées au plan national pour accompagner les entreprises.

Mise à jour mardi 17 mars 2020

Des déplacements limités, une attestation à télécharger / recopier

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Des dérogations sur attestation seront possible dans le cadre de :

  • Attestation de sortie du gouvernement | Cliquez sur l’image pour l’agrandir

    déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle,
    lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées
    sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements
    professionnels ne pouvant être différés ;

  • déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des
    établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr) ;
  • déplacements pour motif de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes
    vulnérables ou la garde d’enfants ;
  • déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle
    des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins
    des animaux de compagnie.

L’attestation est téléchargeable sur le site du Gouvernement. Vous n’avez pas d’imprimante ? Pas de panique ! Vous pouvez rédiger l’attestation sur papier libre.

Attention ! Sans cette attestation vous encourez une amende de 135€ !

Mise à jour lundi 16 mars 2020

Des arrêts de travail simplifiés pour les salariés contraints de garder leurs enfants

Dans le cadre des mesures visant à limiter la diffusion du coronavirus Covid-19, les autorités publiques ont décidé la fermeture jusqu’à nouvel ordre de l’ensemble des structures d’accueil de jeunes enfants et des établissements scolaires. Un téléservice, « declare.ameli.fr », est mis en place par l’Assurance Maladie pour permettre aux employeurs de déclarer leurs salariés contraints de rester à domicile suite à la fermeture de l’établissement accueillant leur enfant, sans possibilité de télétravail. Cette déclaration fait office d’avis d’arrêt de travail.

Illustration d’une pharmacie © Wikimédia

Ce dispositif concerne les parents d’enfants de moins de 16 ans au jour du début de l’arrêt. Les parents d’enfants en situation de handicap de moins de 18 ans pris en charge dans un établissement spécialisé sont également concernés.

Dans ce contexte, la prise en charge de l’arrêt de travail se fait exceptionnellement sans jour de carence et sans examen des conditions d’ouverture de droit.

L’arrêt peut être délivré pour une durée de 1 à 14 jours. Au-delà de cette durée, la déclaration devra être renouvelée autant que de besoin. Il est possible de fractionner l’arrêt ou de le partager entre les parents sur la durée de fermeture de l’établissement. Un seul parent à la fois peut se voir délivrer un arrêt de travail.

Plus d’informations sur le site d’Ameli.

Vous pouvez obtenir vos traitements habituels sans renouvellement d’ordonnance

Les pharmacies sont autorisées à délivrer des médicaments de vos traitements habituels pour tenir jusqu’à la fin du mois de mai. Un arrêté le permettant a été publié au Journal officiel dimanche 15 mars 2020. Les pharmaciens sont invités à fournir au patient, « dans le cadre de la posologie initialement prévue », un nombre de boîtes suffisant pour permettre la poursuite de son traitement jusqu’au 31 mai 2020.

Ne prenez pas d’anti-inflammatoires, qui pourraient aggraver l’infection

Covid-19 : les informations utiles © AFP

Olivier Véran, ministre de la santé, a recommandé, samedi 14 mars 2020, de lutter contre la fièvre avec du paracétamol, plutôt que de l’ibuprofène ou de la cortisone. Les patients sous anti-inflammatoires pour d’autres maladies sont invités à demander conseil à leur médecin. Le ministre de la santé l’a annoncé lui-même à travers un tweet. Privilégiez les médicaments comme le Doliprane, l’Efferalgan ou encore le Dafalgan et évitez l’ibuprofène, l’Advil ou encore le Nurofen. 

Covid 19 : quelle attitude adopter ?

• Afin d’assurer le service essentiel auprès du public, les établissements départementaux restent ouverts dans certaines conditions. Afin de respecter les règles sanitaires et les consignes nationales émises par les autorités sanitaires compétentes pour lutter contre le Covid-19, seul un service minimum sera assuré et le téléphone reste l’option privilégiée. Retrouvez toutes les informations dans notre article dédié

• Le gouvernement ne cesse de le répéter : privilégiez le télé travail au maximum et limitez vos déplacements au strict minimum (courses alimentaires, pharmacie).

• Le 15 peine à gérer tous les appels reçus. Ne contactez le 15 que si vous présentez les symptômes du Covid-19 et que vous présentez des gênes respiratoires. Autrement, contactez votre médecin de ville. Vous avez des questions sur les symptômes ou sur le Covid-19 ? Appelez le 0800 130 000 qui saura vous répondre sans embuer le 15 qui doit rester un numéro d’urgence. 

• Enfin, faites attention à la manière dont vous consommez l’information. Les (célèbres) « fake news » se multiplient et sont dangereuses. Privilégiez les sources sûres comme l’AFP, France Info, les journaux télévisées, ou encore les points presse tenus par le gouvernement tous les soirs.

Yvelinoises, Yvelinois : restez chez vous et adoptez les bons gestes !