RD30: dernière étape dans le projet d’aménagement

NicolasThéodet

La dernière étape des travaux d’aménagement de la RD30 est lancée. Le Département a lancé l’appel d’offres pour la construction de la dernière passerelle piétons-cycles qui chevauchera la route. Retour sur les changements conçus après quatre années de travail.

Aménagement et élargissement de la RD30 à Plaisir

Ce sont quatre années de travaux qui vont bientôt se clôturer. Le Département a récemment lancé l’appel d’offres concernant la construction de la passerelle piétons-cycles, rejoignant le bois de la Cranne et la forêt du Bois-d’Arcy. Dernière étape du chantier d’aménagement de la RD30, cette passerelle chevauchera l’élargissement de la route opéré entre Jules Régnier et l’aqueduc de l’Avre. Une autre passerelle sera elle aussi installée au-dessus de la RN12.

La mise en service des deux passerelles et les aménagements paysagers viendront clore ce beau projet de 87,53M€. Ce dernier est financé à hauteur de 54,2M€ par le Département. La Région est elle aussi partenaire avec un investissement de 33,3M€.

Fluidifier la circulation aux heures de pointe

Lancés en 2015, les travaux sont le fruit d’une politique de désengorgement des routes départementales. Sur la RD30, plus de 350 véhicules par heure circulent aux heures de pointes. C’est pourquoi un programme de doublement des voies et de réaménagement des carrefours a été entrepris. Un aménagement qui permet d’absorber et de fluidifier le trafic, tout en sécurisant la circulation.

La RD30 a été repensée pour faciliter la circulation des véhicules, et améliorer le confort des usagers comme celui des riverains. © CD78/N.DUPREY

Toujours dans un objectif d’améliorer les possibilités de circulation, un rond-point giratoire a lui aussi été créé au niveau du Petit Saint-Cloud. Tandis que de l’autre côté, un nouveau carrefour giratoire des Gâtines regroupe les échanges de la RD30 avec la rue Jules Régnier, l’avenue du Pressoir, la rue Curie et la rue Monod (accès RN12 Dreux).

Le confort des habitants le long de la RD30

La finalité de ce projet c’est avant tout le confort. Classée parmi les routes à grande circulation, la RD30 est régulièrement traversée par des poids-lourds et convois exceptionnels, ce qui restreint de manière importante la capacité routière et cause de multiples nuisances pour les riverains.

En augmentant la capacité routière, une décongestion du centre-ville de Plaisir a été notée. Améliorant ainsi la sécurité, l’impact des nuisances sonores et la pollution urbaine. Un bienfait accentué grâce aux créations de protections acoustiques et d’espaces paysagers qui ont ainsi amélioré le cadre de vie des riverains.

Favoriser les mobilités douces entre Plaisir et Élancourt

Si la circulation motorisée est améliorée, il en est de même pour les mobilités douces. Au total, le Département a construit 6 500 mètres de voie verte. Cette réalisation sur l’ensemble de l’itinéraire s’ajoute à l’ajout des deux passerelles pour piétons et cycles qui faciliteront ainsi les circulations douces, les liens entre quartiers de la ville et le secteur situé au sud de la RN 12.

La passerelle rejoignant le bois de la Cranne et la forêt du Bois-d’Arcy permettra de rétablir la continuité du flux de déplacements entre l’Est et l’Ouest et de rétablir le GR 11 (parcours de Grande Randonnée faisant le tour de l’Ile-de-France). D’une longueur de 50 m pour 4 m de large, cette structure sera accompagnée de deux parkings dédiés ayant bénéficié d’un réaménagement à l’est et d’une création de places de stationnements à l’ouest. Tout pour permettre aux riverains de profiter de ce lieu prisé par les randonneurs et les familles.