Un plan vélo de 17 M€ pour la vallée de la Seine

SandrineGAYET

La communauté urbaine de Grand Paris Seine et Oise (GPS&O) qui regroupe 73 communes, a voté le 25 mars un ambitieux « plan vélo 2021-2025 » de 17,1 millions d’euros. Il porte notamment sur la création, avec le soutien du Département, de 126 km de voies cyclables qui permettront de traverser les Yvelines d’est en ouest, de Conflans-Sainte-Honorine jusqu’au Vexin. Ainsi que la sécurisation des trajets vers les collèges et les lycées.

De Méricourt à Conflans-Sainte-Honorine, les cyclistes pourront longer les berges de Seine quasiment tout le long. Cet itinéraire cyclable empruntera l’axe «Seine à vélo », qui doit relier Paris au Havre en traversant le département des Yvelines.

Rénover et développer des itinéraires cyclables, mailler ce réseau d’équipements et de stationnements va au-delà de l’enjeu des mobilités douces et du développement durable.

Alors que les habitants sont de plus en plus nombreux, depuis la crise sanitaire, à vouloir adopter la pratique du vélo et à exprimer des attentes en termes d’itinéraires sécurisés, la communauté urbaine dévoile un plan d’action ambitieux pour la période 2021/2025.

Vélo tourisme, sportif, familial, le territoire des Yvelines est un paradis pour les adeptes. Photo N.Duprey/CD78

Trois axes prioritaires   

• Le vélo loisir et le cyclotourisme avec la réalisation des itinéraires de la Seine à Vélo, l’axe touristique Paris – Le Havre traversant le territoire de GPS&O le long du fleuve. En parallèle, des aménagements sur l’autre rive seront effectués
• Le vélo du quotidien avec la desserte des collèges et des lycées Ces deux premiers points représentent 126 km de pistes cyclables, dont 80 sous maîtrise d’ouvrage de GPS&O. Du lycée Jules-Ferry à Conflans-Sainte-Honorine aux collèges de Montcient à Gaillon-sur-Montcient ou Galilée à Limay, les scolaires pourront emprunter de nouvelles pistes entre leur domicile et leur établissement en toute sécurité.
• Le développement d’une offre de stationnement cyclable avec la création chaque année de 500 à 1 000 nouvelles places autour des grands équipements ainsi que dans les quartiers commerçants et les zones d’activités. Le déficit de stationnement est considéré comme le premier frein à la pratique du vélo, avant même le manque d’aménagements sécurisés.

Des consignes collectives sécurisées (ex-Véligo désormais appelées « Parking Vélos Île-de-France Mobilités ») vont également se multiplier aux abords des gares.

Une nouvelle piste à Rosny-sur-Seine cet été

Si le calendrier précis de ce programme sera établi en fonction des études techniques et de la concertation avec les communes, les projets se poursuivent. L’ouverture d’une nouvelle piste cyclable est prévue cet été à Rosny-sur-Seine, en bordure de la rue Nationale et en direction de Rolleboise.

Création de 6 itinéraires d’ici 2023

Six nouveaux itinéraires seront créés d’ici 2023, pour un total de neuf kilomètres.

Les études sont en cours à Flins-sur-Seine, Aubergenville, Brueil-enVexin/Sailly, Jambville, Tessancourt-sur-Aubette et Conflans-Sainte-Honorine.

Les projets se poursuivront ensuite sur l’ensemble du territoire qui à terme pourrait offrir 850 km d’itinéraires cyclables accessibles dans la vallée de la Seine.