La Ressourcerie, un formidable tremplin de l’insertion soutenu par l’Europe

Sandrine GAYET

De la collecte à la revente, en passant par la valorisation, tel est le programme proposé par la Ressourcerie de Mantes-la-Jolie. Ce chantier d’insertion est porté par l’association Aptima et soutenu par le Département des Yvelines, son agence d’insertion ActivitY et l’Union européenne grâce à des subventions FSE importantes. Il a déjà accueilli et formé 277 yvelinois.

Cet article fait partie du dossier: L’Europe dans les Yvelines

De la collecte à la revente, en passant par la valorisation, tel est le programme proposé par la Ressourcerie de Mantes-la-Jolie. Ce chantier d’insertion est porté par l’association Aptima et soutenu par le Département des Yvelines, son agence d’insertion ActivitY et l’Union européenne grâce à des subventions FSE importantes. Il a déjà accueilli et formé 277 Yvelinois.

La Ressourcerie/Aptima

Ici, les objets trouvent une seconde vie, les personnes en insertion professionnelle également. Car la Ressourcerie est un formidable chantier d’insertion . Il est soutenu par ActivitY, l’agence interdépartementale de l’insertion professionnelle et par l’Union européenne qui a apporté 546 212,44 € sur la période 2019-2021.

Née en 2015 dans la commune de Buchelay, la ressourcerie fait le pari de doter les participants de compétences professionnelles et sociales en traitant d’un sujet porteur : le recyclage des objets abandonnés, leur revalorisation, leur revente et la sensibilisation du grand public aux enjeux d’une consommation autrement responsable.

Ce lieu a d’ores et déjà accueilli 277 personnes qui étaient dans une très grande précarité, très isolées socialement. Accompagnées par ActivitY, Aptima et les partenaires, ces personnes ont retrouvé l’estime de soi. La fierté aussi de participer à un dispositif écoresponsable.

« Je vous avoue que ça a été une planche de salut pour moi »

Paco* (son prénom a été changé) est passé par la Ressourcerie après un parcours difficile. Il a connu la rue et les galères de santé.

Un accompagnement solide

Une assistante sociale du Département l’a accompagné et orienté vers la Ressourcerie. Dans ce chantier d’insertion, les salariés bénéficient d’un contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) de 26 heures par semaine avec de la formation.

« J’ai peu à peu relevé la tête et la Ressourcerie a été pour moi une planche de salut. Les gens étaient vraiment bienveillants et encourageants ».

Et ce fut pour Paco un tremplin car aujourd’hui il travaille à mi-temps dans une PME du BTP non loin de Houdan.

Cette Ressourcerie privilégie la polyvalence du personnel en insertion sur les différentes fonctions. « L’objectif est de leur faire découvrir les modes d’organisation et les techniques spécifiques à chaque métier »

La Ressourcerie, un formidable tremplin de l'insertion © Aptima Facebook

La Ressourcerie, un formidable tremplin de l’insertion © Aptima Facebook

Les métiers à la Ressourcerie

Agent de Collecte apprend à évaluer le potentiel des objets récupérés, à effectuer le tri, les pesées et les inventaires et à procéder à la manutention.
Agent de Valorisation, les salariés apprennent à effectuer un diagnostic, à procéder à des menues réparations sur des appareils électroménagers, des cycles ou des meubles.
Employé Libre-Service, ils assurent le tri, le nettoyage, la mise en rayon et l’étiquetage des produits valorisés destinés à la vente. Ils renseignent et orientent les clients, et effectuent les encaissements.

Zoom Aptima

APTIMA, association loi 1901, s’adresse à des personnes jeunes ou adultes qui connaissent des difficultés. Le plus souvent, elles se trouvent en situation précaire (en fin de droits ou sans revenu, en foyer ou sans domicile fixe, n’ayant jamais travaillé ou depuis longtemps sans activité, confrontées à des problèmes de santé récurrents et de ce fait sont marginalisées ou en voie de l’être). L’association porte ses actions dans le cadre d’une pédagogie appropriée et d’un accompagnement social et professionnel individualisé.