L’Europe dans les Yvelines : des projets pour l’avenir des jeunes, l’inclusion et l’emploi

Sandrine GAYET

Le mois de mai est celui de l’Europe. Le Département, via notamment sa Mission Europe, déploie de nombreux projets soutenus par l’Europe. Stéphanie Thieyre, conseillère départementale engagée dans la commission Europe, vice-présidente de la Maison de l’Europe des Yvelines, détaille quelques projets destinés à améliorer le cadre de vie des Yvelinois, à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes et promouvoir l’égalité des chances.

Cet article fait partie du dossier: L’Europe dans les Yvelines

Le mois de mai est celui de l’Europe. Le Département, via notamment sa Direction Europe, déploie de nombreux projets soutenus par l’Europe. Stéphanie Thieyre, conseillère départementale engagée dans la commission Europe, vice-présidente de la Maison de l’Europe des Yvelines, détaille quelques projets destinés à améliorer le cadre de vie des Yvelinois, à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes.  

Des élèves du lycée Le Corbusier de Poissy ont eu la chance d’accueillir une ancienne élève devenue haut-commissaire européen. Un temps d’échange nourri, où elle a expliqué son parcours et ses missions actuelles. Cette rencontre fait partie du programme européen « Back to school » (retour à l’école) par lequel des anciens collégiens et lycéens yvelinois travaillant aujourd’hui pour l’UE, vont partager leur expérience dans leur établissement d’origine.

« Ce programme européen est bien accueilli par les élèves car il les éclaire sur le fonctionnement des institutions européennes et sur les métiers qui s’y rattachent », explique l’élue.
De même, des visites institutionnelles vont être organisées pour que les collégiens et lycéens yvelinois découvrent les arcanes de Bruxelles.

Mouv’in Europe pour les 18-26 ans

Autre projet novateur et pour lequel Stéphanie Thieyre mobilise de nombreux partenaires, dont les Missions Locales et la Mission Europe du Département des Yvelines : Mouv’in Europe qui concerne les jeunes de 18 à 26 ans peu favorisés et en recherche de projets professionnels.

« Ce programme ressemble à l’Erasmus des étudiants. Ici, il va permettre à des jeunes de faire un stage de trois ou quatre mois, dans une entreprise en Irlande ou en Espagne. Outre la découverte d’un pays européen, d’une autre culture, d’une langue, ils découvriront des métiers, des filières.

Ce programme devrait aussi pouvoir dynamiser leurs projets personnels et professionnels, leur donner confiance et élargir leur horizon ».

Favoriser les circuits-courts

L’école hôtelière de Saint-Quentin-en-Yvelines est un établissement pilote du programme « Pacte vert européen ». De quoi s’agit-il ?

« Cette école participe au projet EUROPA’TABLE pour former en restauration et développer les circuits courts. Ce programme financé par l’Europe est destiné à valoriser les initiatives locales.

C’est un programme important pour un territoire comme les Yvelines où le maraîchage et l’agriculture locale tiennent une place majeure. Le Département soutient de nombreux projets. Il faut poursuivre, voire aller plus loin, avec l’aide de l’Europe »,

conclut Stéphanie Thieyre.

Tout le mois de mai, nous vous présenterons de nouveaux projets locaux réalisés avec l’aide de l’Europe (ressourcerie, accompagnement vers l’emploi…).