Comment l’Europe améliore votre quotidien

Sandrine GAYET

L’Europe semble être parfois une nébuleuse dont on ne retient que les normes contraignantes. En ce mois de l’Europe, savez-vous que grâce à la Mission Europe du Département, des milliers d’Yvelinois ont vu leur quotidien s’améliorer ?

Cet article fait partie du dossier: 10 ans d’Europe dans les Yvelines

L’Europe semble être parfois une nébuleuse dont on ne retient que les normes contraignantes. En ce mois de l’Europe, savez-vous que grâce à la Mission Europe du Département, des milliers d’Yvelinois ont vu leur quotidien s’améliorer ?

Auto-école sociale de Mantes-la-Jolie financée avec l’aide de l’Union Européenne/Photo : Nicolas Duprey/CD78

L’Europe est perçue, dans les micros-trottoirs, comme une sphère de technocrates « hors sol » missionnés pour créer des normes « ineptes » sur le calibrage des bananes ou des kiwis. On exagère à peine. Rares sont les personnes qui savent que l’Union européenne joue un rôle important dans le soutien à l’innovation sociale territoriale. En résumé, l’UE aide aussi les plus précaires.
Ainsi, sur la période 2015-2017, la Mission Europe a soutenu 42 projets en faveur de l’insertion, parmi lesquels : la création des auto-écoles sociales, la pérennisation des chantiers d’insertion ou encore le soutien au Plan Local pour l’insertion et l’emploi (PLIE) de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Une Mission Europe pour lutter contre la pauvreté

Le Département des Yvelines mène depuis plusieurs années une politique ambitieuse d’accompagnement et de soutien aux Yvelinois en situation de précarité. En tant qu’organisme intermédiaire du Fonds social européen (FSE) il a, via sa Mission Europe, financé de nombreux porteurs de projets dans l’insertion sociale et professionnelle. Objectif ? Amplifier l’impact territorial de leurs actions et soutenir l’innovation sociale.
Gestionnaire d’une enveloppe de plus de 16 M€ sur la période 2014-2020, la Mission Europe entend amplifier ses actions en faveur des Yvelinois éloignés de l’emploi.
Comme le rappelle Farida Sadi-Haddad, Directrice de la Mission Europe,

Les objectifs du FSE visent notamment à réduire les freins à l’employabilité des Yvelinois et à nouer des partenariats avec les entreprises et améliorer l’offre d’insertion.

Objectif 2020 : plus de 18 000 personnes vers l’emploi

La stratégie menée dans les Yvelines porte ses fruits puisque déjà plus de 8 000 Yvelinois ont été accompagnés, plus de 35% ont retrouvé un emploi durable et près de 40% sont désormais « employables ». Cela signifie que les actions mises en œuvre ont permis de lever leurs freins à l’emploi (aide au permis de conduire, au logement, à l’entrée en formation, accompagnement dans les entreprises d’insertion…).
En fin de programme, à l’horizon 2020, l’objectif est d’atteindre plus de 18 000 personnes accompagnées.

L’équipe de la Mission Europe/N.Duprey- CD78

La Mission Europe en bref 

En déployant le Fonds Social Européen, la Mission Europe accompagne l’agence d’insertion ActivitY et les acteurs du territoire des Yvelines, dans leur mobilisation pour l’emploi. Elle apporte un soutien à tous les porteurs de projets en organisant des ateliers d’aide au montage des dossiers FSE. Elle les accompagne dans la réalisation de leur projet, la valorisation de leurs actions et les informe des réglementations et obligations européennes à respecter. De plus, la Mission Europe accompagne les directions du Conseil départemental pour bénéficier du soutien d’autres programmes et fonds structurels de l’Union européenne.