« Préserver les espaces naturels est une volonté collective »

Ludovic Vincent

Entretien avec Hervé Gay, directeur général de Citallios.

Cet article fait partie du dossier: La nature s’invite en ville

 

Yvelines-infos : Mettre la nature en ville, est-ce une priorité ?

Hervé GAY - Citallios

Le Directeur général de Citallios à Rocquencourt où l’aménageur a participé à la réalisation de la ZAC Cœur de Bourg.

Hervé Gay, directeur général de Citallios : « Il s’agit d’être pragmatique en prenant en compte tous les aspects du développement durable : social, économique et environnemental. On obtient ainsi des quartiers agréables à vivre, avec des parcs et jardins qui limitent l’imperméabilisation des sols, et des couloirs écologiques où la biodiversité est favorisée. Mais chaque quartier doit être traité de manière spécifique, avec les élus. »

 

S’agit-il de répondre à des contraintes ou à une attente ?

« L’absorption des eaux pluviales, par exemple, peut être résolue de différentes manières. Les espaces verts sont un des moyens, moins onéreux qu’un bassin de rétention. Mais ça répond avant tout à une attente sociale. Aux Mureaux, les aires de jeux du parc Molière ont été dessinées avec les habitants. Et l’aménagement a permis d’ouvrir à l’air libre le ru d’Orgeval. Dans tous les quartiers de rénovation urbaine, la nature est très importante car elle permet de montrer la qualité des espaces publics. Et les espaces publics de qualité sont respectés par les habitants. »

Concevoir la ville autrement

Parc Molière - Les Mureaux

Le Parc Molière aux Mureaux – Photo : N.Gallon.

Le bétonnage, c’est donc fini ?

« Citallios est profondément convaincu qu’il faut concevoir la ville autrement que dans les grandes périodes de bétonnage. Bien sûr, c’est avant tout la responsabilité des élus d’exprimer la vision qu’ils ont de leur ville. Nous ne les conseillons pas en termes de densité, mais dans tout ce qu’il y a autour : mixité des habitants, mixité des activités et des équipements publics. Et, effectivement, nous conseillons d’introduire la nature dans la ville.

Les maires sont nombreux à s’engager dans le renouvellement de leur territoire, contrairement aux idées reçues. En revanche, ils ne veulent pas construire n’importe comment et surtout pas dans une optique quantitative. »

 

Préserver les espaces naturels, c’est aussi construire la ville sur la ville…

« C’est toujours plus complexe que de construire sur un terrain vierge. Néanmoins, cette volonté de préserver les espaces naturels est collective. Et puis, si on ne redéveloppe pas les quartiers existants, les équipements publics pour lesquels les communes ont investi ne seront plus utilisés.

Mais la nature en ville, ce n’est pas seulement les parcs et les jardins publics. À Rocquencourt, nous avons travaillé avec le promoteur pour qu’il intègre des espaces verts dans les espaces privés, en cohérence avec les espaces publics. C’est aussi le cas dans des zones très urbaines comme l’écoquartier d’Issy-les-Moulineaux. »

 

Citallios, l’aménageur des Yvelines et des Hauts-de-Seine

Né en septembre 2016 de la fusion des quatre SEM (sociétés d’économie mixte) d’aménagement des Yvelines et des Hauts-de-Seine, Citallios regroupe aujourd’hui 96 salariés engagés dans un accompagnement personnalisé des élus bâtisseurs.