Vedecom inaugure son centre d’Excellence

Ludovic Vincent

A Versailles Satory, l’Institut du Véhicule décarboné et communicant et de sa mobilité (Vedecom) a inauguré le premier atelier de prototypage du futur centre d’excellence d’électrification, jeudi 17 mars 2016, en présence de ses nombreux partenaires privés et publics.

Cet article fait partie du dossier: Vedecom, l’institut des mobilités innovantes

A Versailles Satory, l’Institut du Véhicule décarboné et communicant et de sa mobilité (Vedecom) a inauguré le premier atelier de prototypage du futur centre d’excellence d’électrification, jeudi 17 mars 2016, en présence de ses nombreux partenaires privés et publics.

Inauguration Centre Excellence Vedecom

Serge Morvan coupe le ruban en compagnie, entre autres, de Marie-Célie Guillaume et François de Mazières.

Deux ans après avoir été reconnu Institut de la Transition Energétique, Vedecom a fêté son anniversaire en inaugurant son premier atelier de prototypage du futur centre d’excellence d’électrification.

« Accélérateur d’innovation », Vedecom a créé cet atelier pour permettre à ses chercheurs de réaliser rapidement les pièces résultant de leurs travaux de recherche. Sur ce sujet, l’objectif est de « mettre en œuvre les indispensables ruptures technologiques » qui feront décoller le marché des véhicules hybrides et électriques.

Conglomérat de chercheurs académiques et industriels, qui réunit déjà plus de 110 collaborateurs, l’Institut Vedecom se positionne comme le futur leader de la recherche et de la formation en Europe sur le véhicule décarboné et sa mobilité. 15 projets de R&D et un programme de formation ont déjà été sortis par l’Institut Vedecom. D’ici 2017, il doit réunir 250 chercheurs.

Trois domaines de recherche :

  • l’électrification des véhicules
  • la délégation de conduite et connectivité
  • le mobilité et énergie partagées

 

Marie-Célie Guillaume :

Pour le Département, Vedecom représente un enjeu d’attractivité du territoire et d’emplois. Ce n’est pas uniquement le partenariat financier qui va permettre de construire un bâtiment sur mesure qui nous intéresse. C’est la haute valeur ajoutée que Vedecom peut apporter au territoire pour renforcer son statut de premier département de l’automobile en France, et pérenniser durablement l’implantation des entreprises du secteur. »

#vedecom

 

 

 

Vedecom, le chaînon entre industriels et académiques

L’Institut pour la Transition Energétique VEDECOM a été fondé sur une collaboration inédite entre industriels de la filière automobile, aéronautique, opérateurs d’infrastructure et de service de l’écosystème de la mobilité, établissements de recherche académique, et de collectivités locales d’Île-de-France. VEDECOM a pour rôle d’être le chaînon manquant entre académiques et industriels et a pour vocation de les accompagner à créer de l’innovation performante dans le domaine de la mobilité et en particulier dans les domaines des véhicules électrifiés, des véhicules autonomes et connectés, et des infrastructures et services de mobilité et d’énergie partagée.

Dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, VEDECOM est subventionné à hauteur de 54 M€.

Les membres fondateurs de l’ITE sont : Cetim, ESIGELEC, ESTACA, IFPEN, IFSTTAR, PSA Peugeot Citroën, Groupe Renault, Safran, UVSQ, Valeo.

Le reportage de mai 2014 :