De Marly-le-Roi à Boulogne-Billancourt

Chloë Bringuier

Voici venue la dernière « journée Pass Malin » que nous vous proposons dans le cadre de l’Été Yvelinois. Mais pas de panique ! Le Pass Malin est valable toute l’année et se télécharge gratuitement en quelques clics. Aujourd’hui, le programme vous emmène du Musée du Domaine royal de Marly au musée départemental Albert Kahn : deux […]

Cet article fait partie du dossier: Un été yvelinois

Voici venue la dernière « journée Pass Malin » que nous vous proposons dans le cadre de l’Été Yvelinois. Mais pas de panique ! Le Pass Malin est valable toute l’année et se télécharge gratuitement en quelques clics. Aujourd’hui, le programme vous emmène du Musée du Domaine royal de Marly au musée départemental Albert Kahn : deux lieux récemment rénovés.

© CD78/C.BRINGUIER

Sire, Marly !

En janvier 2020, le musée du Domaine royal de Marly ouvrait ses portes. En 2016, des inondations avaient contraint le musée à fermer ses portes. Les équipes ont profité de cette fermeture pour revoir entièrement la scénographie. C’est donc un musée tout neuf qui s’offre à vous. Sculptures, maquettes, mobilier, tableaux : il y en a pour tous les goûts. Le musée du Domaine royal de Marly permet de pénétrer dans l’intimité de Louis XIV qui a voulu ce lieu non loin de Versailles.

Vous découvrirez également le fonctionnement de la Machine de Marly : aussi fascinante qu’impressionnante ! Le musée propose des vidéos, des ballades sonores ou encore de la réalité virtuelle : parfait pour garder la concentration de tous !

Après votre visite, n’hésitez pas à vous promener dans le Domaine royal : immense et paisible, vous aurez l’impression d’être loin de la ville. Bol d’oxygène garanti !

Musée du Domaine Royal de Marly

Dans les jardins d’Albert Kahn

En route pour les Hauts-de-Seine, plus particulièrement le musée départemental Albert Kahn.

© Wikimédia

Albert Kahn n’était pas un artiste, mais un philanthrope. Tout au long de sa vie, il collectionne et rassemble des oeuvres. Il possède notamment la plus grande collection au monde d’autochromes. Ces derniers sont des photographies en couleurs sur des plaques de verre. À ceci s’ajoute également des films en noir et blanc. Aujourd’hui, toutes ces oeuvres sont conservées au musée à Boulogne-Billancourt. Au delà du musée, fraîchement rouvert après des travaux, ce sont les jardins qui restent en général dans les souvenirs des visiteurs. C’est l’architecte-paysagiste Achille Duchêne qui, de 1895 à 1910, élabore de somptueux jardins dignes d’un tour du monde.

En effet, sur 3,9 hectares, on peut visiter :

• Un village japonais

• Un jardin japonais moderne

• Un jardin à la française

• Un jardin anglais

• Une forêt vosgienne

• Une forêt, présentant de superbes cèdres de l’Atlas

• Une prairie dorée d’herbes hautes

De par cette diversité, les jardins se visitent différemment à chaque nouvelle saison de l’année. C’est d’autant plus incroyable que toute cette nature se visite dans une ville très urbaine et à quelques centaines de mètres de l’Autoroute 13. Un tour du monde très facile d’accès !

N’oubliez pas de télécharger vos Pass Malin afin de bénéficier de réductions sur les prix d’entrées de ces deux musées !