Au coeur de la forêt : la Villa Sapène

ChloëBringuier

Pour cette première sortie de l’été yvelinois, éloignons-nous des sentiers battus. Il n’est pas question d’exposition, ni de musée ou de château mais bien d’une villa : la Villa Sapène. 

Au coeur de la forêt : la Villa Sapène © CD78/N.DUPREY

Surnommée « Le bordel allemand », la Villa Sapène, nichée au cœur de la forêt du Mesnil-le-Roi, bénéficie d’une réputation sulfureuse. Durant la Seconde Guerre mondiale, la Villa fut réquisitionnée par la Wehrmacht et servait de maison close aux officiers allemands. Ces derniers y accédaient, discrètement, par la Seine.

La Villa Sapène a été construite après la Première Guerre mondiale par Jean Sapène, directeur du journal « Le Matin », plutôt complaisant avec le régime nazi. De ce manoir malmené, on distingue de nombreux étages, d’immenses pièces et de hautes fenêtres laissant penser à un passé riche et glorieux. Les vestiges d’une piscine sont également présents au niveau de ce qui a probablement été une cour.

L’homme autour du mystère

Jean Sapène a longtemps été un inconnu avant d’être repéré par le directeur du journal « Le Matin ». Par la suite, l’homme s’installe dans le paysage cinématographique français. Il produisait notamment les films tirés des feuilletons publiés dans son journal. Sapène est à la tête de la société des Cinéromans Films de France. L’homme cherche à couper l’herbe sous le pied du cinéma hollywoodien qui occupe une place grandissante. Il impose des quotas pour que les films américains n’occupent pas toutes les grandes affiches.

Jean Sapène a également été marié à une célèbre cantatrice de l’Opéra de Paris, Jeanne Bourgeois, plus connue sous le nom de Claudia Victrix. Cette dernière avait d’ailleurs fait construire sa villa dans les Yvelines à Croissy-sur-Seine.

La Villa Sapène reste, aujourd’hui encore, un grand mystère car aucune information n’est vérifiable. C’est cette incertitude et ce goût d’interdit qui attirent les nombreux curieux entre les pierres, au milieu de la forêt. Si la Villa est imposante… Il faut d’abord la trouver ! La tradition veut qu’on ne dévoile pas l’itinéraire, mais que les promeneurs curieux réalisent eux-même leurs recherches (Internet est votre ami) : à vous l’aventure ! 

Visite de la Villa Sapene de Mesnil-le-Roi