Recyclage : trier ses déchets, un enjeu capital pour tous

Nicolas Théodet

Le recyclage est un enjeu majeur pour la planète. La première étape pour faire les bons gestes dépend avant tout des consommateurs. Bien trier ses déchets est à la fois une avancée environnementale, mais aussi des économies pour tous.  Bien recycler, c’est préserver la planète, mais aussi son porte-monnaie. Sur les 400 tonnes de déchets […]

Cet article fait partie du dossier: Réduction des déchets : une semaine pour sensibiliser

Le recyclage est un enjeu majeur pour la planète. La première étape pour faire les bons gestes dépend avant tout des consommateurs. Bien trier ses déchets est à la fois une avancée environnementale, mais aussi des économies pour tous. 

Bien recycler, c’est préserver la planète, mais aussi son porte-monnaie. Sur les 400 tonnes de déchets hebdomadaires qui sont ramassées dans 116 communes des Yvelines par le centre de tri du SIDOMPE de Thiverval-Grignon, 23% ne se trouvent pas dans la bonne poubelle. Ce sont autant de déchets qui vont être retriés une seconde fois et donc coûter deux fois plus cher au SIDOMPE. Car le syndicat valorise les déchets et les transforme en énergie (en les incinérant) ou revend le produit du recyclage. Le plastique des bouteilles rapporte ainsi 250€ la tonne, l’aluminium lui, se revend 6 000€ la tonne. 

le centre de tri du SIDOMPE de Thiverval-Grignon ramassage près de 400 tonnes de déchets par semaine. © CD78/N.DUPREY

Cette somme, qui se combine avec la revente d’une partie de l’énergie produite, permet au syndicat de s’autogérer économiquement. Ce qui se répercute sur les collectivités qui paient ainsi moins cher pour le ramassage des ordures. Bien trier a donc un double enjeu : économique, mais avant tout environnemental. 

Le recyclage, c’est faire des économies

L’enjeu du recyclage est de taille. Quand ils sont recyclés, les objets sont ensuite transformés en d’autres objets qui évitent ainsi de consommer de la matière première, ce qui réduit l’extraction des ressources de la planète (minéraux, énergies fossiles…). À titre d’exemple, les 10 655 tonnes annuelles de verre récupérées par le SIDOMPE peuvent recréer près de 23 millions de nouvelles bouteilles. Les 4 923 tonnes de carton permettent quant à elles la conception de 20,3 millions de boîtes à chaussures.

Il est donc important de bien savoir recycler. Le premier geste vient avant tout des consommateurs.

« Un mauvais tri coûte deux fois plus cher. Il vaut mieux se tromper dans les déchets ultimes qui seront incinérés, que dans le recyclage », explique Jean-Hugues, animateur des visites du SIDOMPE.

Des travailleurs oeuvrent pour trier au mieux les déchets. © CD78/N.DUPREY

Pour évaluer les villes qui réalisent un bon recyclage, le SIDOMPE fait des analyses. Plusieurs fois dans l’année, un camion arrivant d’une commune précise est analysé par les équipes. Ils en tirent ainsi des résultats pour savoir quelle ville trie bien ses déchets. 

Bien trier ses déchets, c’est avant tout du respect

« Il y a plusieurs types d’erreurs. Il y a les erreurs de bonne foi, où les gens pensent bien trier leurs déchets, mais sont parfois mal informés. Cela n’a pas un grand impact. Par contre, il y a des fautes commises par manque de civisme », explique Jean-Hugues.

Il faut dire qu’au cœur de l’usine, certains déchets sont mis de côté pour être présentés aux visiteurs. Entre une mini-moto complète, des boules de pétanque ou encore des menottes professionnelles… la liste est longue. C’est pourquoi le SIDOMPE invite les habitants à s’informer de la bonne démarche à suivre et ainsi réduire la difficulté du travail des employés. 

Le SIDOMPE emploie de nombreuses personnes pour améliorer la qualité du tri au sein même de l’usine. Ces derniers sont majoritairement des travailleurs en insertion qui sélectionnent manuellement les produits que les machines de traitement n’ont pas réussis à mettre de côté. C’est donc les respecter que de bien trier ses déchets afin de limiter le risque d’accident pour eux.

Pour découvrir comment bien faire son tri des déchets, cliquez ici.