Réduction des déchets : une semaine pour sensibiliser

Chaque année depuis 2009 se tient la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD). Organisée fin novembre, elle a pour but de sensibiliser à la réduction des déchets via la promotion d’initiatives locales, nationales et bien sûr, européennes. Dans les Yvelines plusieurs dispositifs institutionnels ou privés existent.

Réduction des déchets : une semaine pour sensibiliser

En 2019, sous l’impulsion de l’ADEME, ce sont 7 000 animations de sensibilisation à la réduction des déchets qui ont été organisées dans toute la France. Malgré la crise sanitaire, l’édition 2020 aura bien lieu du 21 au 29 novembre et s’adressera aussi bien aux collectivités, qu’aux associations, aux scolaires et au grand public.

L’objectif est double : sensibiliser à la réduction de nos déchets mais aussi repenser notre consommation car, pour rappel, « le meilleur déchet c’est celui qu’on ne produit pas« .

Cinq grands types d’actions de la réduction des déchets sont portés par la SERD :

  • prévention du gaspillage alimentaire ;
  • réemploi/réparation/réutilisation ;
  • promotion du compostage ;
  • prévention des déchets : écoconception, lutte contre le suremballage, les produits jetables… ;
  • prévention des déchets dangereux.

Tour d’horizon des actions menées dans le département des Yvelines pour réduire nos déchets. 

Sommaire

  • 1.

    Recyclage : trier ses déchets, un enjeu capital pour tous

    Le recyclage est un enjeu majeur pour la planète. La première étape pour faire les bons gestes dépend avant tout des consommateurs. Bien trier ses déchets est à la fois une avancée environnementale, mais aussi des économies pour tous.  Bien recycler, c’est préserver la planète, mais aussi son porte-monnaie. Sur les 400 tonnes de déchets […]

  • 2.

    Les Yvelinois sont les champions du recyclage

    Les Yvelines arrivent en tête des départements d’Ile-de-France en matière de tri sélectif : 52,7 kg d’emballages ménagers et papiers triés en 2018, par habitant. C’est en progression mais loin derrière la moyenne nationale de 70,4 kg de tri par habitant.

  • 3.

    Transformer la mer de déchets en forêt

    26 000 tonnes de déchets vont laisser leur place à des milliers d’arbres. C’est le souhait du Département des Yvelines, qui entreprend le nettoyage de la mer de déchets afin de créer une forêt sur la boucle de Chanteloup. Si lors du confinement, les travaux ont cessé, depuis le 11 mai, les équipes sont mobilisées […]

  • 4.

    Chasse au gaspi dans les cantines de nos collèges

    Plus de 7 millions de repas sont servis chaque année dans les collèges yvelinois, soit près de 50 000 par jour. Et quand on mesure que 64% du gaspillage est évitable… Le Conseil départemental lance dès cette rentrée 2017 une chasse au gaspi en fédérant les collèges, l’encadrement, les parents et bien sûr, les élèves.

  • 5.

    Le Conseil départemental offre des véhicules aux communes yvelinoises

    Ce sont 37 communes qui vont bénéficier d’une voiture offerte par le Département des Yvelines qui renouvelle son parc automobile. Un véritable bénéfice pour les petites communes qui accueillent cette aide avec un grand plaisir.  L’objectif est avant tout de soutenir les territoires et les communes des Yvelines. Dans la cadre d’une politique de gestion […]

  • 6.

    Mutual Waste, la start-up qui valorise les déchets

    Des centaines de kilos de bio-déchets, cartons et cagettes sont produits chaque semaine sur nos marchés. Ramassés avec les ordures ménagères puis incinérés, ils pourraient être valorisés. C’est ce que propose la start-up Mutual Waste de Saint-Germain-en-Laye.

  • 7.

    Bottle to bottle : des bouteilles plastiques pour faire des bouteilles plastiques

    Afin de préserver les ressources naturelles en pétrole, il est possible de recycler les bouteilles plastiques en P.E.T. clair en… bouteilles plastiques. Un procédé vertueux que l’usine France Plastique Recyclage, détenue par la Paprec et Suez, réalise sur le territoire des Yvelines. Chaque année, ce sont près de 40 000 tonnes de bouteilles qui sont […]

  • 8.

    APR2 veut recycler le plastique à l’infini

    Donner une seconde vie aux matériels informatiques c’est le cœur de métier d’APR2. En plus d’œuvrer pour le recyclage, l’entreprise membre du Busin’ESS club des Yvelines joue un rôle clé dans l’insertion locale. Double coup de chapeau. Aujourd’hui, APR2 installée au Village d’Entreprise de Bonnières-sur-Seine, ne se contente plus de collecter auprès des entreprises, des […]