Le Département va reconstruire le chapiteau incendié à Chanteloup-les-Vignes

Larédaction

Le Président du Département des Yvelines, Pierre Bédier, a annoncé lundi 4 novembre 2019, lors d’un point presse à Chanteloup-les-Vignes, que le Conseil départemental allait financer en intégralité les travaux de reconstruction du chapiteau de la Compagnie des Contraires, incendié dans la nuit du 2 au 3 novembre 2019 à la suite de violents incidents entre forces de l’ordre et individus du quartier de La Noé.

Le Département va reconstruire le chapiteau à Chanteloup-les-Vignes © CD78/C.BRINGUIER

Je suis écœurée par les attaques commises dans notre commune. L’Arche, centre des arts de la scène et du cirque, est en cendres. Nous sommes anéantis mais nous nous relèverons et nous reconstruirons !

a tweeté Catherine Arenou, maire de Chanteloup-les-Vignes.

Le Département va reconstruire le chapiteau à Chanteloup-les-Vignes © CD78/C.BRINGUIER

36 heures après l’incendie criminel d’un chapiteau dédié aux arts du cirque et de la danse dans le quartier de La Noé à Chanteloup-les-Vignes, le Département a assuré la commune de son entière solidarité et de son soutien le plus total. Lors d’un point presse tenu lundi 4 novembre, son Président, Pierre Bédier, a déclaré que le Département allait financer « l’intégralité de la reconstruction » de l’équipement public.

S’en prendre à Chanteloup-les-Vignes, c’est s’en prendre à toutes les Yvelines. Au titre de la solidarité territoriale et parce qu’il est indispensable de défendre l’ordre républicain, le Département prendra en charge l’intégralité des travaux de reconstruction du chapiteau

a déclaré Pierre Bédier, qui a par ailleurs jugé « inacceptables » de tels faits de violence. Le chapiteau, incendié dans la nuit du 2 au 3 novembre 2019 à la suite de violents incidents entre forces de l’ordre et incendiaires du quartier de La Noé, avait été inauguré l’an dernier. Sa construction en bois avait coûté quelque 800 000 €.

En parallèle, le Département va allouer une aide exceptionnelle à la ville de Chanteloup-les-Vignes pour renforcer ses équipes de sécurité et de médiation. Catherine Arenou fait un travail formidable dans sa commune. Nous n’allons pas laisser une poignée de délinquants martyriser leurs concitoyens.

a ajouté Pierre Bédier.