La meilleure web-radio collégienne de France en live !

Nicolas Théodet

À Triel-sur-Seine, dans le collège des Châtelaines, se tient la meilleure émission de web-radio collégienne de France. Une trentaine d’élèves, accompagnés de trois professeurs enregistrent depuis 2017 l’émission « Tout le monde en parle aux Châtelaines ». L’occasion de faire une petite visite dans les coulisses du dernier enregistrement de la saison 2019. Il est 13h05, dans une salle […]

Cet article fait partie du dossier: L’actualité des collèges dans les Yvelines

Mayan lance l’émission devant ses confrères du collège qui prendront la suite dans quelques instants. @CD78/N.Theodet

À Triel-sur-Seine, dans le collège des Châtelaines, se tient la meilleure émission de web-radio collégienne de France. Une trentaine d’élèves, accompagnés de trois professeurs enregistrent depuis 2017 l’émission « Tout le monde en parle aux Châtelaines »L’occasion de faire une petite visite dans les coulisses du dernier enregistrement de la saison 2019.

Il est 13h05, dans une salle du collège des Châtelaines à Triel-sur-Seine. Ils sont une quinzaine de collégiens accompagnés de trois professeurs à prendre place autour d’une table. Trois micros, une palette de mixage, un PC et les dernières consignes. Pour la dernière fois cette année, les jeunes vont enregistrer leur émission de web-radio « Tout le monde en parle aux Châtelaines ». Depuis 2017, Isabelle Renaut (professeure d’Anglais), Marielle Marotine (professeure documentaliste) et Cyrille Dupuis (professeur d’histoire), accompagnent une trentaine d’élèves dans la réalisation d’une émission de radio.

« Les thématiques sont libres. Les collégiens peuvent parler de tout. Le but c’est de donner un aspect journaliste et informatif pour faciliter la communication avec les 760 élèves de l’établissement », détaille Cyrille Dupuis.

A 13h10, les casques vissés sur les oreilles, c’est parti ! L’enregistrement débute avec Mayan, élève de 4e, qui prend les commandes. Le journal du jour parlera des 5 000 collégiens à Versailles, le voyage de la classe allemande dans la région de Francfort, les gymnastes du collège en réussite et surtout le Brevet de Collèges.

Proposer une radio pédagogique et informative

Tout est préparé et calé pour rentrer correctement dans le temps imparti. L’enregistrement s’opère lors de la pause de midi. @CD78/N.Theodet

Sous l’oeil attentif des professeurs, les présentateurs du jour s’appliquent à donner leur meilleure voix de radio. Si celle-ci est timide au départ, elle se libère complètement au fil des mots. C’était aussi ça le but de cette web-radio. L’enseignement pédagogique sur la fabrique de l’info est une évidence, la pratique au micro et la prise de parole sont des atouts indéniables pour des jeunes en pleine construction de leur personnalité.

« Ils ne s’en rendent pas compte, mais ils travaillent énormément, s’ouvrent sur un autre monde, ils grandissent et s’engagent dans leur citoyenneté. Ils apportent une réponse à laquelle leur génération se pose des questions », explique Cyrille Dupuis.

Une année riche en émotions 

Les reportages se succèdent au rythme de l’émission. Un mélange d’information, de témoignages de terrain et de micro-trottoirs… Tout est réalisé pour se rapprocher au plus près d’une émission professionnelle. D’ailleurs, leur travail a été récompensé. « Tout le monde en parle aux Châtelaines » a été primé au concours Médiatik dans la catégorie médias numériques (webradios, blogs, webTV et vidéos). Une consécration nationale, d’autant que les collégiens s’étaient déjà présentés l’année passée, mais n’avaient pas franchi le stade académique.

Il faut dire que l’année à été riche pour l’équipe. Entre une visite à l’Elysée, un prix national remis par Estelle Faure, journaliste à France Info, dans les locaux du journal Le Monde, la participation à une Master Class à France Télévision animée par Hervé Brusini et Emilie Tran Nguyen pour découvrir les origines du JT et débattre avec des journalistes… tout est là pour créer une vocation. Et si certains semblent tentés de se diriger vers des études journalistiques, ils sont avant tout volontaires pour la prochaine saison de « Tout le monde en parle aux Châtelaines », édition 2020.