Eric Toledano : un cinéaste inspiré par la vie

ChloëBringuier

Quelques semaines avant la sortie de Hors Normes, son nouveau film réalisé avec Olivier Nakache, nous avons rencontré Eric Toledano. Le réalisateur s’est confié sur sa jeunesse à Versailles ainsi que sur son nouveau film, dans les salles depuis le 23 octobre 2019.

Eric Toledano : un cinéaste inspiré par la vie © CD78/N.DUPREY

Du quartier de Porchefontaine à Versailles jusqu’aux marches du Festival de Cannes, de « Nos Jours Heureux » jusqu’au « Sens de la Fête » en passant par l’immense succès d’ »Intouchables », le réalisateur Eric Toledano a le cinéma dans la peau.

Jeune homme déjà, sa passion pour le cinéma se fait sentir puisqu’il passe son temps libre au Cyrano et au Roxane : les deux cinémas phares de Versailles. Eric Toledano se plonge dans les films et c’est probablement de cette habitude de jeunesse que vient son envie d’aller à la rencontre du public et d’accompagner les films, qu’il réalise avec son acolyte de toujours Olivier Nakache, en salles.

Versailles, au-delà d’être la ville de sa jeunesse, est également au cœur de son inspiration. Il y régnait dès les années 1990 une certaine émulation artistique que le jeune Eric a su saisir, apprivoiser et s’approprier.

Le duo de réalisateurs parcourt la France et le monde afin d’échanger avec le public et d’entendre les rires. Eric Toledano est de ces cinéastes accessibles comme il l’a prouvé lors de sa venue aux Yvelines font leur cinéma le 31 août dernier pour la projection du « Sens de la Fête ». Après avoir ri pendant près de 2 heures, les spectateurs étaient curieux d’en apprendre un peu plus sur les coulisses du film. Eric Toledano a pris le temps de répondre à chacun.

Quand on écrit des films avec Olivier, on cherche à créer une énergie, on veut parler à tout le monde, sans étiquette.

C’est un point qui semble crucial pour les réalisateurs et qui se sent encore une fois dans leur dernier film : Hors Normes.

Hors Normes : un film humain

« Hors Normes » est un film différent et qui marque un certain tournant dans la carrière des deux réalisateurs. Le film aborde un sujet complexe : le quotidien et l’avenir d’enfants et adolescents en situation de handicap. Le film est rythmé et il prend le temps de laisser ses personnages s’exprimer, que les acteurs soient professionnels ou non.

« Hors Normes » est touchant, émouvant mais surtout important. Cette œuvre est venue d’une rencontre des réalisateurs avec l’association Le Silence des Justes. Ils en avaient fait un documentaire au titre annonciateur On devrait en faire un film … Qui est donc devenu « Hors Normes » pour le grand écran. Un film humain en hommage à tous ceux qui ne rentrent pas dans les cases, ceux que la société exclut avant même de leur tendre la main : le cinéma sert aussi à parler d’eux.