Crespières et Saint-Quentin-en-Yvelines villes innovantes interdépartementales

Nicolas Théodet

Deux collectivités des Yvelines ont été primées au Salon de l’Immobilier d’entreprise (SIMI), qui s’est tenu les 11, 12 et 13 décembre 2019. Il s’agit de la ville de Crespières, récompensée pour la réhabilitation de son presbytère, et la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines pour le déploiement de son projet « Numérique scolaire ». La communauté d’agglomération de […]

Cet article fait partie du dossier: Yvelines et Hauts-de-Seine unis au SIMI 2019

Deux collectivités des Yvelines ont été primées au Salon de l’Immobilier d’entreprise (SIMI), qui s’est tenu les 11, 12 et 13 décembre 2019. Il s’agit de la ville de Crespières, récompensée pour la réhabilitation de son presbytère, et la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines pour le déploiement de son projet « Numérique scolaire ».

Le maire de Crespières, Adriano Ballarin, reçoit le prix de la part des présidents Pierre Bédier et Patrick Devedjan. © CD78/N.DUPREY

La communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et la ville de Crespières ont reçu le Prix interdépartemental de l’innovation urbaine qui récompense les communes innovantes des Hauts-de-Seine et des Yvelines. Six villes ont été récompensées dans 3 catégories, innovations urbaines architecturales paysagères et environnementales, innovations urbaines programmatiques et fonctionnelles, innovations urbaines partenariales et collaboratives. Il s’agit de Châtenay-Malabry, Clichy-la-Garenne, Courbevoie, Puteaux et les deux collectivités yvelinoises.

Un projet pour l’attractivité des communes 

La commune de Crespières a été récompensée pour la réhabilitation de son ancien presbytère dans la catégorie innovations urbaines programmatiques. Le bâtiment initial, datant du XVIème siècle, a bénéficié de travaux qui l’ont transformé en espace de coworking, accompagné d’une salle polyvalente et d’un appartement. Une petite extension moderne y a été ajoutée afin de gagner en espace sans dénaturer l’ensemble de l’édifice. 

Afin de mener à bien ces travaux, la commune a pu bénéficier de l’aide d’un contrat rural signé conjointement avec la Région Ile-de-France et le Département des Yvelines. Il s’inscrit dans la politique d’aménagement et de dynamisation des communes de moins de 2000 habitants. Cette subvention aide ainsi les collectivités à garder et compléter leurs bâtiments publics conservant ainsi leur attractivité. Le montant des subventions peut atteindre au maximum 70% du montant global des travaux.

Une innovation numérique scolaire

Jean-Michel Fourgous a reçu son prix pour son projet « Numérique Scolaire ». © CD78/N.DUPREY

La communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines a été récompensée pour un projet vie scolaire, classé dans la catégorie innovations urbaines partenariales et collaboratives. Il vise à favoriser l’innovation dans les apprentissages, la continuité du parcours de l’élève de la maternelle au collège, et renforcer les relations entre les parents et l’école par l’intermédiaire d’un Espace Numérique de Travail (ENT). 

Un projet auquel participe aussi le Département qui accompagne la communauté d’agglomération à hauteur de 3,7 M€ sur un projet au coût global de 7,5 M€. Il concerne les 28 000 élèves des écoles du premier degré, soit 204 écoles élémentaires et maternelles, et près de 1 108 classes. Un projet exceptionnel à l’échelle d’une agglomération.