La salle d’escalade « 100% fun » ouvre bientôt

Ludovic Vincent

Développé par une entreprise grenobloise, le concept séduit les centres commerciaux où Hapik aménage ses murs colorés et multiformes. A Chambourcy, le 8e et plus grand (600 m2) centre Hapik de France ouvre le 14 août 2018.

Cet article fait partie du dossier: 10 idées de sorties pour occuper le mois d’août 2018

Développé par une entreprise grenobloise, le concept séduit les centres commerciaux où Hapik aménage ses murs colorés et multiformes. A Chambourcy, le 8e et plus grand (600 m2) centre Hapik de France ouvre le 14 août 2018.

hapik 2Accessible par le niveau supérieur du parking du centre commercial Carrefour, à Chambourcy, le centre d’escalade Hapik peaufine l’aménagement de son espace de 600 m2. Le 14 août 2018, il deviendra le 8e et plus grand centre d’escalade Hapik de France.

Il propose une escalade ludique sur des murs colorés et multiformes – parfois connectés à des jeux vidéo – dont la pratique est facilitée par un système d’auto-assurage. « A Chambourcy, nous avons aussi un parcours d’accrobranche inédit, en plus des différents styles et niveaux de grimpe que l’on retrouve dans nos autres centres, » explique Jérémy O’Brien, le directeur de Chambourcy, à la tête d’une équipe de 5 personnes (dont 3 temps partiel).

Un 9e centre Hapik doit ouvrir à Lille avant la fin de l’année, et un dixième en Ile-de-France l’an prochain. Le fondateur de l’entreprise, Antoine Richard, a annoncé l’objectif : 50 ouvertures d’ici 2022. Il vise les « centres commerciaux qui souhaite dynamiser et animer leur espace » pour étendre son réseau. Dans L’Essor, il explique le concept :

Nous sommes sur une escalade ludique à mi-chemin entre l’escalade traditionnelle et le parcours aventure (type accrobranche par exemple). Le système d’auto-assurage permet à une personne d’en faire seule, de manière sécurisée, sans avoir quelqu’un pour l’assurer en bas. L’utilisateur s’attache en bas sur une ligne de vie, qui s’enroule lorsqu’il grimpe et se dévide dès qu’il descend. S’il perd pied, le système bloque la corde instantanément. De plus, au lieu de rester dans un système classique, les murs sont colorés, les pans parfois disjoints avec des structures qui tournent ou encore des toboggans verticaux. Il n’y a pas de limites ! »

Il faut compter 14€ pour une heure de grimpe libre par personne. 11€ pour un tarif de groupe (à partir de 10 personnes). La pratique est ouverte aux enfants à partir de 4 ans, et sans limite d’âge. Hapik dispose aussi d’une école d’escalade (260 € par an pour 1h30 d’escalade par semaine hors vacances scolaires), organise des stages pendant les vacances (de 9h30 à 12h,  110€ la semaine, petit-déjeuner compris) et tout un tas d’animations sur-mesure.