Ruralité, personnes dépendantes… Innover en faisant mieux avec moins

La rédaction

Même avec un budget contraint, le Département entend développer une politique ambitieuse pour moderniser et rationnaliser son action dans ses différents champs de compétence. L’aide au bloc communal revisitée : Partenaire privilégié des communes et intercommunalités, le Département a voté une nouvelle génération d’aides à l’investissement. Le but est de simplifier les démarches des collectivités et […]

Cet article fait partie du dossier: 2017/2018 : Quels sont les projets de votre Département ?

Même avec un budget contraint, le Département entend développer une politique ambitieuse pour moderniser et rationnaliser son action dans ses différents champs de compétence.

L’aide au bloc communal revisitée : Partenaire privilégié des communes et intercommunalités, le Département a voté une nouvelle génération d’aides à l’investissement. Le but est de simplifier les démarches des collectivités et de mieux s’adapter à leurs attentes.Parmi les nouveautés 2017, la mise en place d’un Contrat Yvelines Territoire pour les communautés urbaines et d’agglomération, auxquelles peuvent s’associer les communes de plus de 25 000 habitants. Il s’agit d’un contrat d’une durée de 6 ans, négocié au cas par cas, qui devra être en cohérence avec les orientations stratégiques de développement du Département en matière d’aménagements, de cadre de vie, de développement économique et d’emploi.

La refonte du dispositif de subventions aux associations : Afin de choisir sur pièces les projets qu’il va accompagner, le Département a modernisé son dispositif d’aides dans les domaines de la culture et du tourisme. Il faut désormais répondre à un appel à projets et proposer une action innovante, capable d’apporter un plus à l’offre déjà présente et présenter des résultats chiffrés : cible touchée, nombre de spectateurs, retours espérés… L’enveloppe de subventions de fonctionnement aux associations est de 18 M€ en 2017.

bus-pmiL’apport de services publics en zone rurale : Pour pallier la déconcentration des services de l’Etat, le Département renforce son action dans les zones moins denses. Au début de l’année, il a lancé un bus PMI pour sillonner les villages et prodiguer conseils et accompagnement aux futurs et jeunes parents. Devant le succès de l’initiative, un second bus PMI sera mis en service prochainement. Dans la même lignée, un Job Bus devrait prendre la route en 2018 pour aider les Yvelinois du secteur rural en recherche d’emploi.

L’uniformisation des prix de la restauration scolaire : D’ici la fin de l’année, l’Assemblée départementale devrait se prononcer en faveur d’une Cantine dans les collègesharmonisation de la politique tarifaire dans les collèges yvelinois. Avec, d’abord, une uniformisation des prix, mais aussi la mise en place d’une tarification sociale en fonction des revenus des foyers. Des outils modernes vont être installés pour simplifier le paiement de la restauration. Dans ce nouveau schéma de la restauration scolaire, le Département va également s’engager à privilégier le recours aux produits bio, locaux et labellisés dans les menus des élèves. Et à faire de la lutte contre le gaspillage l’une de ses priorités.Chaque année, ce sont 7,2 millions de repas qui sont servis dans les collèges.

La simplification de la prise en charge des problématiques familiales : Depuis le mois de juin, une plateforme téléphonique unique centralise les appels des Yvelinois pour la Protection maternelle et infantile (PMI) et la Plani cation familiale où des téléconseillers leur répondent et les orientent immédiatement vers le bon interlocuteur. Ce centre, installé à Mantes-la-Jolie, simplifie l’accès des usagers : un seul numéro au lieu de 40 comme auparavant ! Allô PMI : 0801 801 078 – Allô Planification familiale : 0801 802 803

D’ici fin 2017, un numéro dédié à l’autonomie sera également mis en place sur le même principe.

Le suivi à domicile des personnes dépendantes : Afin d’optimiser l’efficacité et la traçabilité des interventions à domicile, de simplifier la vie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap en leur évitant de fournir mensuellement des factures, et d’améliorer la coordination des soins et le maintien à domicile, le Département va déployer, sur site pilote, à partir de 2018, le nouveau dispositif Domycile. Plus moderne et automatisé, il va doter les services d’aides à domicile de badges leur permettant d’horodater chacune de leurs interventions. Le bénéficiaire, lui, sera équipé d’un boîtier autonome qui collectera les données d’horodatage et les transmettra directement au système de gestion du Département.Une généralisation de la solution pourrait intervenir à partir du deuxième semestre 2018 sur une cible de 8000 boîtiers à installer. Coût du dispositif : 260 M€ à l’année.

78 Yvelines RÈgion Œle-de-France / Le village de Montainville *** Local Caption *** The village of Montainville / 78 Yvelines RÈgion Œle-de-France

Le village de Montainville

INGENIER’Y : Une agence pour porter les projets ruraux

Accompagner les communes rurales dans tous leurs projets d’équipements. C’est la mission de l’agence départementale Ingéniery, créée en 2015. «Nous sommes là pour apporter un soutien personnalisé aux élus, de la conception de leurs projets jusqu’à leur réalisation, résume Hugues des Ligneris, le Directeur général de l’agence. Les communes rurales font partie de l’identité des Yvelines et il nous semblait important de combler un vide que la disparition de l’ingénierie publique et la métropolisation des territoires sont en train de créer. »150 communes et deux intercommunalités ont d’ores et déjà adhéré à l’agence. « Cela va nous permettre d’obtenir une expertise et un savoir- faire dans le montage de nos dossiers », apprécie notamment Maurice Boudet, le maire de Rolleboise, élu depuis 1975 et qui a assisté à « la dégradation des services de l’Etat ». Jusqu’à présent 154 actions ont été réalisées sur tout le territoire et 240 projets sont en cours d’élaboration.