Comment améliorer le service public en milieu rural ?

Sophie Berguin

Dans l’objectif de fournir un service de proximité, moderne et innovant, à chaque habitant des Yvelines, le Conseil départemental ne cesse de mettre en place des projets qui visent à améliorer le service public, et notamment en milieu rural. Développer un service public départemental itinérant Fort du succès auprès des communes et du public du […]

Cet article fait partie du dossier: 2017/2018 : Quels sont les projets de votre Département ?

Dans l’objectif de fournir un service de proximité, moderne et innovant, à chaque habitant des Yvelines, le Conseil départemental ne cesse de mettre en place des projets qui visent à améliorer le service public, et notamment en milieu rural.

Développer un service public départemental itinérant

Fort du succès auprès des communes et du public du bus PMI mis en service en 2016, un second bus sera déployé début 2018 afin d’encore mieux 20161214_inauguration-bus-pmi_bonniere-sur-seine_ytcouvrir les besoins du territoire rural. Sur le même principe, un « Job Bus » sera créé afin de rapprocher les services d’insertion des populations cibles, qui connaissent souvent des difficultés de transports pénalisantes pour l’accès à l’emploi.

Investir pour l’égalité des chance dans l’éducation

Avant la fin du mandat, 100 M€ seront engagés dans des opérations de construction, reconstruction et réhabilitation des collèges situés en zone rurale. Cet investissement correspond à la construction ou reconstruction de trois collèges et à la réhabilitation-restructuration de trois autres. Cet effort exceptionnel constitue un investissement de 500€ par habitant des zones rurales.

Renforce l’aide à la restauration du patrimoine

De nombreuses petites communes bénéficient d’un patrimoine historique immobilier ou mobilier dont la restauration dépasse leurs capacités financières très limitées. Déjà engagé sur ce thème auprès du bloc communal, le Département a décidé de renforcer son action, en particulier pour compenser la disparition annoncée de la réserve parlementaire dont c’était l’une des principales utilisations. Les crédits affectés à cette action dans les communes de moins de 25 000 habitants seront triplés dès 2018. Les agents du Département chargés de cette mission seront affectés à l’agence Ingénier’Y afin de renforcer son expertise et de développer une politique préventive qui nécessite une plus grande proximité.

Créer un dispositif d’insertion puissant au service des travaux communaux

De nombreuses communes rurales sont quasiment dépourvues de personnel communal et le recours aux emplois d’insertion reste, pour ces communes, complexe. Le Département demandera à l’agence d’insertion Activit’Y et à l’agence Ingénier’Y de développer, sous l’égide de cette dernière, un dispositif d’activité d’insertion a n de mutualiser la réponse aux besoins de ces communes. Ce dispositif prendra en charge le recrutement des publics en insertion, la gestion de leur formation et de leur encadrement. Il permettra de répondre en souplesse, de façon adéquate et à un coût moindre, aux besoins des petites communes pour la réalisation de travaux d’intérêt communal, quelle qu’en soit la nature

Maisons de santé

Conscient que les conditions d’accès aux soins en milieu rural et dans les quartiers en «politique de la ville » sont actuellement très dégradées, le Département a décidé d’apporter son soutien aux communes et intercommunalités au travers d’un appel à projet, avec une enveloppe de 6 Me sur six ans. Ces financements n’auront pas seulement pour seule destination un projet immobilier, mais pourront également couvrir la prise en charge d’un poste de secrétaire médicale durant les trois premières années de la structure. En n, un partenariat avec l’Université de Versailles Saint-Quentin est actuellement à l’étude a n d’attirer et conserver les stagiaires sur notre territoire ; En pratique, deux phases opérationnelles :

  • 2017 – 2019 : ouverture en priorité aux bassins de santé dé citaires à court terme, ainsi qu’aux quartiers identi és « politique de la ville ».
  • À partir de 2020, l’ensemble des collectivités rurales seront éligibles.

Numérique et handicapHandicap : utiliser le numérique comme vecteur d’intégration

Les Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS) constituent une des modalités de mise en œuvre de l’accessibilité pédagogique pour les élèves handicapés. Elles proposent, en milieu ordinaire, des possibilités d’apprentissage et des enseignements adaptés. L’ambition du Département est de créer une école inclusive pour tous les enfants sans aucune distinction, afin de leur permettre d’aborder autrement des notions pédagogiques du programme scolaire. Pour ce faire, le Département met à la disposition des classes ULIS des tablettes numériques, supports du parcours éducatif de santé au sein des collèges. Ce projet, qui bénéficie du soutien de l’Éducation Nationale, a été construit dans une logique partenariale et avec des équipes pédagogiques pluri-disciplinaires.