Retour à l’emploi : le Département inverse la courbe du RSA

La rédaction

Être responsable, c’est aussi prendre à bras le corps le problème du chômage de longue durée. Aussi, en 2015, le Département a créé l’agence d’insertion Activity. Et les résultats sont sans appel. En un an, elle a réussi à faire baisser de 10% le nombre d’allocataires du RSA dans les Yvelines. Une tendance con rmée […]

Cet article fait partie du dossier: 2017/2018 : Quels sont les projets de votre Département ?

Être responsable, c’est aussi prendre à bras le corps le problème du chômage de longue durée. Aussi, en 2015, le Département a créé l’agence d’insertion Activity. Et les résultats sont sans appel.

En un an, elle a réussi à faire baisser de 10% le nombre d’allocataires du RSA dans les Yvelines. Une tendance con rmée en 2017. Les raisons de son succès sont multiples :

  • Un suivi personnalisé en fonction du pro l et du parcours de chaque Yvelinois pour mieux cerner les freins à l’emploi
  • Une formation dispensée dans des secteurs porteurs qui assureront une embauche
  • Un lien permanent avec les entreprises du privé et les acteurs de l’économie solidaire pour leur proposer des profils pré-qualifiés en fonction de leurs besoins
  • Des clauses d’insertion dans les marchés publics qui imposent aux entreprises travaillant avec le Département d’embaucher 10 % d’Yvelinois en insertion

Un dispositif gagnant-gagnant puisqu’il permet de remettre dans le circuit de l’emploi des personnes jusqu’ici éloignées du marché, et, pour le Département, de réaliser des économies d’échelle non négligeables de quelque 3 M€ grâce à une baisse significative de la dépense du RSA et à un contrôle renforcé des droits.

ACTIVIT’Y : l’agence départementale devenue incontournable

Portrait de travailleurs - DR

ActivitY’ est une agence créée en 2015 à l’initiative du Conseil départemental. Ses missions sont exclusivement tournées vers la remise à l’emploi des bénéficiaires du RSA et des chômeurs de longue durée, et des jeunes. ActivitY’ est un groupement d’intérêt public (GIP) qui rassemble le Département des Yvelines, la Préfecture des Yvelines, Pôle emploi, la Caisse d’allocation familiale, Grand Paris Seine et Oise, La Région Ile-de- France et la Fédération nationale des travaux publics. Elle s’attaque à l’ensemble des freins à l’embauche : manque de qualification, accès aux moyens de déplacement, hébergement, garde d’enfant, etc. Elle développe des secteurs d’insertion dans les services à la personne, la dématérialisation et le numérique, la restauration scolaire, les travaux environnementaux, et l’aide aux communes rurales.

Suppression des contrats aidés : le Département circonspect

Le Gouvernement supprime 160 000 contrats aidés en pointant leur coût et leur inefficacité : une vision budgétaire du Gouvernement très éloignée des réalités locales. Dans les Yvelines, 716 bénéficiaires du RSA ont été embauchés en contrat aidé depuis 2016 pour assurer des missions essentielles au quotidien des Yvelinois (entretien et restauration scolaire dans les collèges, sécurité, espaces verts…). Une politique qui contribue au retour à l’emploi des personnes éloignées du marché.