Protection de l’enfance, un colloque pour répondre aux enjeux

La rédaction

Les Départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine, soucieux de l’amélioration continue de la prise en charge des jeunes de l’Aide Sociale à l’Enfance, organisent le 14 octobre un colloque consacré à la Protection de l’enfance, au Campus des Mureaux. Il permettra de partager les grands enjeux liés à la politique de prévention et de protection de l’enfance avec des experts du domaine. L’ensemble du colloque sera retransmis sur internet : www.78-92.fr

Cet article fait partie du dossier: Protection de l’enfance

Les Départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine, soucieux de l’amélioration continue de la prise en charge des jeunes de l’Aide Sociale à l’Enfance, organisent le 14 octobre un colloque consacré à la Protection de l’enfance, au Campus des Mureaux. Il permettra de partager les grands enjeux liés à la politique de prévention et de protection de l’enfance avec des experts du domaine. L’ensemble du colloque sera retransmis sur internet : www.78-92.fr

Chaque année les Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines consacrent 250 M€ pour assurer la prise en charge des 7 850 jeunes qui leur sont confiés au titre de la protection de l’Enfance.© Nicolas DUPREY/ CD 78

250 millions d’euros

Chaque année les Départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine consacrent 250 M€ pour assurer la prise en charge des 7 850 jeunes qui leur sont confiés au titre de la protection de l’Enfance.

Depuis 2019, 375 places supplémentaires ont été créées, en lien avec leurs partenaires associatifs, pour une meilleure prise en charge des mineurs non accompagnés.

Depuis le début de la crise sanitaire, les Départements ont été particulièrement attentifs au bien-être des jeunes qui leur sont confiés. Des tablettes ont été distribuées aux jeunes non équipés afin d’assurer la continuité pédagogique, des séjours « au vert » ont été organisés pour les jeunes hébergés dans des lieux avec très peu d’extérieur ou en zone dense fortement urbanisée. Tout l’été, ils ont également pu participer à des activités en plein air organisées par les collectivités.

Création d’un institut interdépartemental du psycho-traumatisme de l’enfant

La matinée sera consacrée à la présentation du projet inédit d’institut interdépartemental du psycho-traumatisme de l’enfant, pierre angulaire d’un dispositif rénové de protection de l’enfance. Les membres du comité de pilotage présenteront les objectifs de cet établissement, dont celui, primordial, de prévention des ruptures de prise en charge, particulièrement délétères pour les enfants et jeunes accompagnés en protection de l’enfance.

Avec les interventions de :

> Sur le psycho-traumatisme chez l’enfant : Dr Eric Ghozlan, Directeur de l’OEuvre de secours aux enfants, expert en psycho-traumatisme, Dr Florence Askenazy, Pédopsychiatre, PU-PH, responsable du centre psycho-traumatisme de Nice, Karine Ensink, chercheuse de psychologue clinicienne québécoise, Martin Debbane, professeur associé à la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève et au University College de Londres, et Mireille Cyr, Ph-D en psychologie, professeure au département de psychologie de l’Université de Montréal, directrice du Centre interdisciplinaire sur les problèmes conjugaux et les agressions sexuelles.

> Sur le projet interdépartemental d’institut du psycho-traumatisme de l’enfant : Armelle Bassot, directrice du projet, Anne Cholet, copilote du projet, Dr Ben Kemoun, psychiatre, copilote du projet, Dr De Guillenchmidt, psychiatre, praticien au Centre hospitalier spécialisé Théophile Roussel, et Pr Sperenza, pédopsychiatre, PU-PH, service universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, CH de Versailles, copilote du projet.

> Sur la mise en perspective dans le cadre d’une approche globale des besoins fondamentaux de l’enfant : Nadège Severac, sociologue, chercheuse associée au Centre de recherche sur les liens sociaux (Université Paris Descartes), Frederick Martin, agent de développement (Boscoville), et Delphine Collin-Vezina, chercheuse associée à l’association Boscoville et directrice du consortium canadien sur le trauma chez les enfants et adolescents.

La transition à l’âge adulte, enjeu primordial des politiques de protection de l’enfance

La transition à l’âge adulte des jeunes accompagnés en protection de l’enfance sera largement abordée par le colloque. Il s’agit là d’un des enjeux majeurs des professionnels du secteur. Actuellement, près de 1 300 contrats jeunes majeurs sont en cours dans les Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines. Alors que l’insertion professionnelle est gage d’autonomie, cet accompagnement permet aux jeunes adultes de mettre toutes les chances de leur côté.

Avec les interventions de :

> Sur la transition des jeunes protégés vers l’âge adulte : Isabelle Lacroix, chercheuse associée INJEP, CREVAJ-ENAP/Printemps-UVSQ/Paris-Saclay, et Dr Alecian, médecin coordonnateur de la Maison des Adolescents des Hauts-de-Seine, et Jérôme Saltet, fondateur de la société Playback (Les incollables, Mon Quotidien), engagé pour les questions de l’éducation, auteur de plusieurs ouvrages comme « Changer le collège, c’est possible), et animateur du comité de pilotage du collège innovant de Mantes-la-Jolie qui ouvrira ses portes en 2021.

> Sur la participation institutionnelle des usagers en protection de l’enfance : Julie Chapeau, consultante chargée de recherche, doctorante IFRE, conseillère scientifique auprès de la DGA enfance, famille, jeunesse du Département du Nord, Léo Mathey, responsable de la plateforme I (association du groupe SOS), Gilles de Wavrechin, Apprentis d’Auteuil, et Christine Baudère, Le Lien.

L’ensemble du colloque sera retransmis sur internet : www.78-92.fr

PROGRAMME détaillé