Les enfants du Moulin Vert étudient en très haut débit

SandrineGAYET

Le Département et Seine-Yvelines Numérique permettent aux enfants du foyer du Moulin Vert de Jambville de poursuivre leur scolarité grâce au don de tablettes mais surtout au raccordement au Très Haut Débit.

CD78/N.Duprey

Mélody est une collégienne « soulagée ». Elle vit au foyer de l’enfance du Moulin Vert et avait un peu de mal à rester « à flot » pour suivre les cours, malgré le soutien scolaire dont bénéficient les jeunes du foyer, tous les jours avec les éducateurs présents. Son sourire ce lundi 27 avril était franc.

« C’est super car je peux travailler le français, j’adore ça, et ça va super vite ! »

Munie d’une des 7 tablettes I-Pad offertes par Seine-Yvelines Numérique (SYN) et remises en main propre par Cécile Dumoulin, conseillère départementale déléguée aux Collèges, Mélody a rapidement surfé avec, montrant les sites pédagogiques qui l’intéressent particulièrement.

CD78/N.Duprey

Et la rapidité était bien à l’ordre du jour. Car dans ce ravissant village de Jambville, blotti au cœur du parc naturel du Vexin français, les connexions étaient très lentes. Grâce à la réactivité de TDF et de son opérateur Ibloo, le très haut débit est enfin arrivé au foyer de l’enfance du Moulin Vert. En une semaine, le raccordement a été réalisé.
La continuité pédagogique y est donc bien assurée.

Les services éducatifs et de solidarité des Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines se mobilisent depuis le début de la crise Covid-19 pour équiper les mineurs confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance de 1 200 tablettes numériques wifi. Cette initiative vise à permettre aux jeunes de poursuivre leur scolarité en ayant accès aux Environnements Numériques de Travail (ENT) et maintenir un lien social via la possible communication par messages ou vidéos avec leurs familles.

En effet, pour les enfants confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance, ne pas pouvoir accéder aux cours, représente un double risque de décrochage, par leur situation fragile et par l’éloignement des outils et du débit.

« La continuité pédagogique ce sont bien sûr les outils et les logiciels. Mais c’est aussi le très haut débit sans lequel les utilisateurs ne peuvent pas accéder aux contenus, notamment dans les zones rurales comme ici à Jambville », explique un des responsables de TDF.

Le directeur du Moulin Vert est également ravi. Les 30 enfants de 3 à 12 ans, qui vivent au foyer vont non seulement pouvoir

CD78/N.Duprey

suivre leurs cours, mais aussi rester en contact avec leurs familles. Dès cette semaine, un planning de rendez-vous virtuels va donner un chaque enfant un créneau pour se connecter avec sa famille.

« C’est très important de pouvoir maintenir ce lien visuel quand la situation familiale le permet ».

Le foyer Moulin Vert, un internat plein de vie

Le foyer de l’enfance “ Le Moulin Vert ” situé à Jambville, accueille en internat, au titre de la protection de l’enfance, 30 enfants, garçons et filles de 3 à 12 ans, dont une majorité de fratries.
Ils sont confiés par l’ASE sur ordonnance du juge pour enfant, sont scolarisés à l’extérieur de l’établissement à Jambville, Meulan ou les villages voisins.
La maison d’enfants est installée dans une grande demeure du début du siècle dernier, située dans un petit village d’environ 700 habitants au cœur du parc naturel du Vexin Français.
Ce foyer a vocation à recevoir les enfants dans le respect de leur différence et l’acceptation de leur histoire personnelle. La prise en charge se veut au plus près de l’accompagnement des enfants dans le cadre de leur vie quotidienne.

Toutes les photos de cette matinée au foyer du  Moulin Vert
Distribution de tablettes et raccordement à la fibre au foyer du Moulin Vert de Jambville