Paris 2024 a déjà gagné !

La rédaction

Alors que Los Angeles a trouvé un accord avec le CIO pour organiser les Jeux Olympiques de 2028, Paris reste seule en lice pour accueillir ceux de 2024.

Cet article fait partie du dossier: Paris 2024 dans les Yvelines
photo jumping

Le 1er Jumping de Versailles, en mai dernier, s’est déroulé dans les Écuries Royales. En 2024, les épreuves d’équitation seront organisées dans le Parc du Château de Versailles.

Depuis le 11 juillet et la décision du Comité International Olympique (CIO) d’attribuer les Jeux Olympiques 2024 et 2028 à Paris et Los Angeles, le suspense était réduit à une négociation entre les deux villes et le CIO sur le choix de la date. Mardi 1er août, le comité de candidature de la cité américaine a annoncé avoir trouvé un accord pour organiser l’événement en 2028, laissant ainsi le champ libre à la capitale française pour 2024.

La session du CIO à Lima (Pérou) le 13 septembre permettra d’officialiser cette double attribution. Mais on peut déjà écrire que Paris va organiser les JO 2024 qui se dérouleront donc, au moins pour partie, sur le territoire des Yvelines, le premier département francilien en nombre de licenciés (plus de 380 000) et d’équipements sportifs (plus de 4 200).

Les sites olympiques yvelinois :

  • le cyclisme sur piste et le BMX au Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines,
  • le golf au Golf national de Guyancourt,
  • l’équitation et le pentathlon moderne au Château de versailles,
  • le cyclisme sur route en vallée de Chevreuse,
  • et le VTT sur la Colline d’Élancourt.

Pierre Bédier, Président du Conseil départemental et passionné de sport, se réjouit de cette décision : « le chauvinisme n’a pas sa place dans le sport olympique, mais j’aime à croire que la qualité de nos sites a pesé dans cette attribution ». Il estime même que ce projet éclaire l’avenir :

Dans notre combat pour renforcer l’attractivité de notre territoire et accélérer les politiques en faveur des Yvelinois, c’est une aide majeure, en termes de prestige mais aussi de retombées économiques concrètes, en particulier dans les domaines sensibles des transports et du logement. »

Au service de tous les Yvelinois, le Conseil départemental encourage depuis toujours la pratique du sport par le plus grand nombre. Aujourd’hui, la perspective olympique vient magnifier cet engagement et les équipes du Département, comme tous les Yvelinois, sont d’ores et déjà mobilisés pour faire des JO de 2024 la fête du sport planétaire qui rallie les petits, les grands, ceux qui aiment avancer, participer, rêver et faire rêver.

 

Retrouvez dans notre dossier « Les Yvelines soutiennent Paris 2024 » quelques espoirs yvelinois qui pourraient participer à l’événement et la carte des sites olympiques du territoire.