La Maison Triolet-Aragon vous offre des pastilles poétiques

ChloëBringuier

La Maison Elsa Triolet-Aragon est toujours fermée au public. Cependant, pour chasser l’ennui ou la tristesse, la Maison lance ses « pastilles poétiques » qui permettent de (re)découvrir les oeuvres d’Elsa Triolet et de Louis Aragon de manière originale et sans sortir de chez vous. 

Le déconfinement est en route en France, tout comme dans les Yvelines. Les commerces ont pu rouvrir leurs portes au même titre que certains lieux cultures, comme le château de Breteuil par exemple. Cependant, ces lieux sont peu nombreux et avoir la possibilité d’accueillir le public en toute sécurité n’est pas donné à tous. C’est notamment le cas de la Maison Elsa Triolet-Aragon, nichée au coeur de la verdure qu’offre Saint-Arnoult-en-Yvelines.

D’ordinaire, le moulin de Villeneuve entraîne les visiteurs dans l’intimité d’Elsa Triolet et Louis Aragon. Ni loin, ni proche de Paris, réel lieu d’inspiration, les deux artistes y reposent aujourd’hui. S’il faudra attendre encore quelques semaines pour déambuler dans l’intimité de cette maison et ses jardins, la Maison Elsa Triolet-Aragon a préparé de quoi vous faire patienter.

Des pastilles poétiques pour adoucir le quotidien

Tous les jeudis, rendez-vous à 17h30 sur les réseaux sociaux de la Maison pour un moment de poésie hautement apprécié, que l’on soit encore confiné ou non. Chaque semaine, un ou une artiste propose une lecture depuis son domicile. La première à s’être prêtée au jeu n’est autre que l’actrice Ariane Ascaride. La muse de Robert Guédiguian, lit un extrait de la « préface à la guerre ou à la paix », proposé en amont du « Cheval Roux » dans l’édition des oeuvres romanesques croisées d’Elsa Triolet et Louis Aragon.

L’acteur François Marthouret s’est également investi dans ce projet en lisant un extrait d' »Elsa », un poème d’Aragon datant de 1959. En direct de sa bibliothèque, se filmant avec son smartphone, il offre quelques minutes de poésie aux internautes.

Ces pastilles poétiques apportent certes un peu de douceur mais également un moyen de découvrir des artistes ainsi que leurs oeuvres sous un nouveau jour. Beaucoup connaissent Aragon mais qui en connait quelques vers ? Ces vidéos, accessibles gratuitement, sont une porte d’entrée culturelle vers le monde des mots et des sonorités que chacun peut s’approprier. 

Ces lectures poétiques permettent également de patienter avant la réouverture de la Maison Elsa Triolet-Aragon qui devra revoir sa programmation, notamment le grand week-end hommage à Elsa Triolet qui devait marquer le 50e anniversaire de sa mort.