Eole: revaloriser la vallée de la Seine entre Mantes et Nanterre

Nicolas Théodet

Eole n’est pas un simple service de transport. C’est aussi un projet de revitalisation économique du val de Seine. Un rapprochement fort entre Mantes-la-Jolie et Nanterre, un bassin économique représentant près de 300 000 d’emplois. Le défi est de taille. Relier Mantes-la-Jolie à Nanterre en moins de 40 minutes. C’est l’ambition affichée par Eole qui […]

Cet article fait partie du dossier: Tout savoir sur le projet Eole

Eole n’est pas un simple service de transport. C’est aussi un projet de revitalisation économique du val de Seine. Un rapprochement fort entre Mantes-la-Jolie et Nanterre, un bassin économique représentant près de 300 000 d’emplois.

Un bassin de 300 000 emplois se relier avec la Défense par Eole. © CD78/N.DUPREY

Le défi est de taille. Relier Mantes-la-Jolie à Nanterre en moins de 40 minutes. C’est l’ambition affichée par Eole qui réduira en 2024 de 15 minutes le trajet des Mantois vers le quartier de la Défense. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle les protagonistes du projet affichent une prévision de 620 000 voyageurs quotidiens sur cette ligne qui suivra la vallée de la Seine.

Si le but est aussi de désengorger le RER A, la création d’Eole reste avant tout un maillage de mobilité économique capital sur le territoire. La ligne offrira la possibilité d’un lien entre la Défense, plus grand pôle d’emploi francilien, et les grands bassins d’emploi Yvelinois du nord du territoire (Flins, Les Mureaux, Poissy où sont installés respectivement Renault, Airbus et Peugeot SA).

Le val de Seine, la renaissance d’un tissu économique

Eole, c’est un rapprochement entre Yvelines et Hauts-de-Seine, autour d’une voie de communication naturelle, la vallée de la Seine. Enjeu économique capital depuis la réindustrialisation d’après guerre, le fleuve francilien rejoint les différents pôles d’emplois économiques des deux départements. Comme le confie Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines.

Le bassin du val de Seine est un enjeu économique majeur pour le territoire. © CD78/N.DUPREY

 

Eole contribuera surtout au développement économique de la vallée de la Seine en rapprochant les Yvelinois des grands bassins d’emploi.

Une ligne de connexion avec le grand Paris

Au total, le RER E permettra de desservir un bassin de 2 millions d’actifs. Une ligne qui sera aussi la plus interconnectée de l’Ile-de-France. Elle permettra de rejoindre tous les autres RER (A, B, C et D), 8 lignes de métros (1, 2, 3, 4, 5, 9, 12, 13 et 14), ainsi que 3 tramways (T1, T2 et T3).

En ajoutant son intégration dans le projet du Grand Paris Express (lignes 15, 16 et 18). Eole sera un véritable outil de connexion entre les deux départements à l’Ouest de Paris et le centre de la capitale. Un nouveau maillage de mobilité sur le territoire qui redonnera son dynamisme au nord des Yvelines et la vallée de la Seine.