Créer et innover dans les Yvelines

Créer et innover dans les Yvelines

Depuis des décennies, le département des Yvelines abrite créateurs et innovations. Voiture à hydrogène, application mobile pour traquer la qualité des produits, des solutions de recyclage, un coton-tige réutilisable… Plongez dans les inventions yvelinoises les plus prometteuses !

Sommaire

  • 1.

    Voiture à hydrogène : l’Yvelinois Olivier Lombard veut conquérir le monde

    Il est né et a grandi à Poissy. A moins de 30 ans, Olivier Lombard, plus jeune champion des 24H du Mans rêve de fabriquer des voitures haut de gamme écolo sous la marque Hopium. 

  • 2.

    Yuka : l’appli « made in Yvelines »

    A 32 ans, cette jeune femme de Verneuil-sur-Seine est la co-fondatrice de Yuka, la plus belle star-up française de ces dernières années. 12 millions de consommateurs utilisent cette appli qui révolutionne notre manière d’acheter pour « mieux manger ». Rencontre.

  • 3.

    Une start-up des Yvelines trouve une alternative aux pesticides

    La start-up UV Boosting vient d’installer à Saint-Nom-la-Bretèche sa première usine de production. Elle a mis au point une technologie qui utilise les UV pour réduire l’emploi de pesticides dans les vignes

  • 4.

    Avec Glowee, l’océan nous éclaire

    Rambouillet sera la première commune de France à tester l’éclairage urbain à base de micro-organismes marins. Grâce à Glowee, start-up d’Evry (Essonne) spécialisée dans la bioluminescence.

  • 5.

    Le coton-tige du futur est fabriqué dans les Yvelines

    Quand on est parent, on s’inquiète souvent de la santé et de l’avenir de ses enfants. Parfois cette inquiétude concerne un objet aussi anodin que… le coton-tige ! C’est la raison pour laquelle Youcef Abdaoui en fait fabriquer un aussi efficace qu’écoresponsable dans les Yvelines. Le saviez-vous ? Chaque année ce sont 12.000 accidents impliquant […]

  • 6.

    Mutual Waste, la start-up qui valorise les déchets

    Des centaines de kilos de bio-déchets, cartons et cagettes sont produits chaque semaine sur nos marchés. Ramassés avec les ordures ménagères puis incinérés, ils pourraient être valorisés. C’est ce que propose la start-up Mutual Waste de Saint-Germain-en-Laye.

  • 7.

    APR2 veut recycler le plastique à l’infini

    Donner une seconde vie aux matériels informatiques c’est le cœur de métier d’APR2. En plus d’œuvrer pour le recyclage, l’entreprise membre du Busin’ESS club des Yvelines joue un rôle clé dans l’insertion locale. Double coup de chapeau. Aujourd’hui, APR2 installée au Village d’Entreprise de Bonnières-sur-Seine, ne se contente plus de collecter auprès des entreprises, des […]