Assemblée départementale du 19 novembre 2021 : qu’ont voté les élus ?

Marie-CamilleRigato Sonally

Vendredi 19 novembre 2021, les élus départementaux des Yvelines se sont réunis en Assemblée départementale. À l’ordre du jour, des délibérations concernant la jeunesse et l’enseignement, la santé, l’environnement et la ruralité, les logements, la culture et le patrimoine. Découvrez quelles délibérations ont été adoptées. 

Assemblée départementale du 19 novembre 2021 : qu'ont voté les élus ? © CD78 / MC.Rigato

Assemblée départementale du 19 novembre 2021 : qu’ont voté les élus ? © CD78 / N.Duprey

Enseignement supérieur

Les élus ont approuvé la construction du futur IUT de Mantes-la-Ville pour 79M€. Il constituera, aux côtés de l’ISTY, le Pôle Universitaire du Mantois. Ce bâtiment a vocation à se substituer à l’IUT actuel de Mantes-la-Jolie. Le Département des Yvelines assurera la maîtrise d’ouvrage de ce bâtiment et en sera propriétaire.

Le bâtiment comprendra plus de 13 000 m2 de surface et répondra aux nouvelles exigences environnementales du Département des Yvelines : il sera composé de matériaux biosourcés et aura une empreinte carbone exemplaire.

Santé

Afin de soutenir des projets de modernisation et d’innovation dans le domaine de la santé, l’Assemblée départementale a décidé d’octroyer des subventions d’investissement :

  • au Centre Hospitalier François Quesnay de Mantes-la-Jolie (CHFQ) pour l’équipement d’une salle d’angiographie interventionnelle pour thrombectomie (participation départementale : 863 836 € soit 54,15% du coût total du projet),
  • au Centre Hospitalier Intercommunal Poissy-Saint Germain-en-Laye (CHIPS) pour l’acquisition d’un robot chirurgical DA VINCI XI (participation départementale : 1 932 000 € correspondant à 70% du coût total du projet),
  •  au Centre Hospitalier de Plaisir pour le projet d’implantation d’une Maison des femmes afin de répondre au mieux aux situations de violences faites aux femmes de tout ordre (physiques, sexuelles, psychologiques et verbales). La participation départementale envisagée est de 1 650 000 € correspondant à 83.33% du coût total du projet.

En juin 2020, le Département avait déjà accompagné le CH de Versailles pour l’achat d’un robot chirurgien de précision (le DA VINCI X) via une subvention de 1,4 M€. Acquérir de tels équipements, c’est aussi permettre une qualité de soin à tous les Yvelinois.

Économie 

Les épisodes climatiques de gel au printemps et de forte pluviométrie qui s’est déroulée de mai à juillet ont fortement impacté les exploitations du territoire. Ce fut notamment, une année noire pour les ruches des Yvelines.

Le Département souhaite, sans attendre l’arrêté ministériel qui reconnaitra le caractère de calamité agricole, soutenir de manière exceptionnelle les arboriculteurs et les apiculteurs touchés par ces épisodes climatiques.

Les élus proposent donc de soutenir :

  • 17 exploitations spécialisées en arboriculture, au titre du Fonds départemental d’indemnisation des calamités climatiques 2021-2022, à hauteur de 96 657 € en investissement ;
  • 17 apiculteurs professionnels, par une aide d’urgence exceptionnelle, à hauteur de 38 500 € en investissement.
Abeilles ruches versailles

Apiculture : 2021, année noire pour les abeilles des Yvelines © CD78 / MC.Rigato

Logements

Dans le cadre du dispositif Prior’Yvelines, les élus départementaux ont décidé d’accorder une subvention d’équilibre d’un montant prévisionnel de 480 000 € à CITALLIOS pour la phase 2 du développement résidentiel de la commune d’Achères.
Objectif : répondre aux besoins des jeunes ménages et des familles du territoire.

Solidarité 

Le Département des Yvelines a adopté en mars 2021 un plan de lutte contre la précarité étudiante.

Parmi les actions concrètes sur le volet accès à l’alimentation et la restauration, figure la prise en charge par le Département du 1 euro restant à charge pour les repas pris par les étudiants dans les restaurants universitaires du CROUS.

Les élus ont souhaité prolonger la convention de partenariat entre le CROUS de l’académie de Versailles et le Département, afin de poursuivre ce dispositif pour l’année universitaire 2021-2022 au profit des étudiants boursiers ou en situation de précarité.

Culture & patrimoine

Dans le cadre du dispositif « Restauration des patrimoines historiques 2020-2023« , les élus ont décidé :

  • d’attribuer une aide départementale pour la restauration de 3 édifices à Médan (restauration de l’église Saint-Germain Saint-Clair), Crespières, et Poigny-la-Forêt,
  • de contribuer au financement de la restauration d’une œuvre inscrite au titre des Monuments Historiques à Jouars-Pontchartrain,
  • de soutenir la restauration de dix-neuf documents d’archives pour la commune de Saint-Germain-en-Laye.

Environnement 

Le Département inscrit la gestion de ses Espaces Naturels Sensibles (ENS) en premier chef de sa politique de préservation de la biodiversité.

Dans ce cadre, les conseillers départementaux ont voté le renouvellement pour 3 ans (2022, 2023, 2024) du partenariat avec le dispositif éco-garde qui existe depuis 2016, permettant la surveillance et la valorisation de trente ENS des Yvelines.

En mai 2021, le Département et la Préfecture des Yvelines avaient officialisé l’installation d’un réseau « vigilance environnement ». Ce réseau permet aujourd’hui aux différents acteurs de la protection de la biodiversité (dont les éco-gardes) de travailler de manière complémentaire lors de leurs patrouilles dans les espaces naturels Yvelinois.

Eco-gardes

Les eco-gardes interviennent toujours en équipe, le week-end dans les Espaces naturels sensibles du département. © CD78 / N.Duprey