La Villa Viardot à Bougival retenue pour le Loto du patrimoine

ChloëBringuier

La maison de Tourgueniev à Bougival fait partie des 250 sites retenus par Stéphane Bern, chargé par le président de la République, Emmanuel Macron, d’identifier les sites et autres monuments historiques français en péril.

La Villa Viardot à Bougival retenue pour le Loto du patrimoine - © Dartagnans

La Villa Viardot à Bougival retenue pour le Loto du patrimoine – © Dartagnans

Villa Viardot, secrets d’histoire

La Villa Viardot, l’une des plus anciennes de Bougival, fut achetée en novembre 1874 par l’écrivain russe Ivan Tourgueniev pour Pauline Viardot, la plus grande cantatrice de son époque et également sa maîtresse. A l’époque, tout le monde artistique et culturel se donnait rendez-vous à la Villa Viardot. On y croisait Flaubert, Zola, Sand, Goncourt ou encore Mérimée. Tourgueniev, lui, passa les dernières années de sa vie dans le chalet, quelques mètres plus haut, qui est aujourd’hui le musée qui porte son nom et que l’on peut visiter.

Ivan Tourgueniev par Ilia Répine (1874) - © Wikimédia

Ivan Tourgueniev par Ilia Répine (1874) – © Wikimédia

Ce pavillon aux airs néo-classiques commence à tomber en ruine, notamment à l’extérieur : la façade, la charpente, la toiture, les portes et fenêtres… Tout est à refaire. Ces travaux s’élèvent à 3 millions d’euros et malgré les engagements de financements de partenaires privés et publics, ce Loto du patrimoine est une réelle aubaine pour le maire de Bougival, Luc Wattelle. En effet, la ville de Bougival tente d’obtenir le titre d’occupation de la Villa Viardot auprès de la commune voisine de La Celle-Saint-Cloud, propriétaire des lieux.

Le Loto du patrimoine

Depuis octobre 2017, l’animateur Stéphane Bern établit la liste des monuments français considérés en état de péril. Il en présente aujourd’hui 250 et la Villa Viardot est l’unique site du département des Yvelines à y figurer.

Ce Loto du patrimoine débutera le 3 septembre prochain avec la mise en vente des tickets à gratter au prix de 15€. Le tirage au sort se déroulera ensuite le 14 septembre.

Ce Loto du Ministère de la Culture en partenariat avec la Française des Jeux, devrait permettre de récolter entre 15 et 20 millions d’euros. La moitié de cette somme financera les travaux les plus urgents, le reste sera réparti entre plusieurs dizaines de lieux.

Toutes les régions de France sont représentées à travers cette liste, quatorze de ces monuments se trouvent sur les territoires d’Outre-mer.

Certaines rénovations nécessitent des petits budgets à hauteur de 30 000€ alors que d’autres, comme la Villa Viardot sont parmi les plus gros investissements.

Bougival et ses illustres

La Villa Viardot renferme un passé digne des plus grands romans du XIXème siècle. Sa présence au Loto du patrimoine est donc plus que nécessaire et cet argent permettra en premier lieu de sauver la Villa et pourquoi pas d’y accueillir des visiteurs.

Laetitia Bonjour, directrice générale des services de la commune, ne manque pas d’idées pour faire revivre la Villa grâce à des master class et autres concerts. Elle se réjouit :

« l’acquisition de la Villa rentre dans un projet culturel global qui tourne autour de la musique, la peinture et la littérature. C’est un lieu où se côtoyaient les artistes de l’époque. Nous aimerions faire revivre cet esprit-là. »

En effet, le projet culturel est global puisqu’une campagne de financement participatif a été lancée pour sauver la maison du compositeur de Carmen, Georges Bizet. Avec la demeure de la peintre Berthe Morisot également située à Bougival, la ville entend faire rayonner cette culture artistique.

Le Ministère de la Culture attend une mobilisation des français, très attachés à leur culture et à leur histoire. Cet engouement se traduit chaque année par le nombre croissant de visiteurs lors des journées du patrimoine au mois de septembre.