Création de C’Midy, la société de gestion des cantines 

Larédaction

Ce mardi 23 octobre a été lancée C’Midy, la nouvelle société d’économie mixte créée par le Département des Yvelines et Sodexo pour gérer la restauration et le nettoyage de 114 collèges. C’est une première en France.

Cantine du collège Maryse-Bastié à Vélizy/N.Duprey/CD78 (photo d’illustration)

Pierre Bédier, président des Yvelines et Lydia Radix, Directrice générale du segment Ecoles et Universités de Sodexo France ont officialisé la création de C’Midy. Cette société d’économie mixte prendra en charge, dès janvier 2019, les services de restauration et de nettoyage dans les collèges yvelinois.

« Le Département gardera un contrôle maximal sur les orientations stratégiques, même s’il a fait le choix d’être actionnaire minoritaire », explique Pierre Bédier, président de la nouvelle entité C’Midy. « Sodexo est tenu de respecter le cahier des charges que nous avons rédigé en concertation avec les acteurs de cette réforme ».

C’Midy poursuit plusieurs objectifs :

  • Simplifier le quotidien des familles en harmonisant et en modernisant l’organisation des demi-pensions au travers de services innovants,
  • Proposer des repas de qualité en privilégiant le « fait maison » et la cuisine sur place,
  • Faire de la restauration et du nettoyage un levier d’insertion en recrutant des bénéficiaires du RSA,
  • Développer les filières agricoles et artisanales locales.

« Sodexo est très fier d’être l’artisan de la réussite de ce projet ambitieux aux côtés du Conseil départemental des Yvelines, se réjouit Lydia Radix. La réussite de ce projet au service de l’amélioration de la qualité de vie des Yvelinois, repose sur notre engagement et notre savoir-faire, tant en restauration scolaire qu’en matière d’autres services tels que le nettoyage ».

Simplifier la demi-pension

C’Midy mettra un terme à un système trop complexe dans lequel 5 modes de gestion des cantines cohabitent avec plus de 70 tarifs différents pour les familles !
Désormais, à compter de janvier 2019, les pratiques seront harmonisées et centralisées :
Par une prise en charge financière du Département pour favoriser l’accès de tous à la cantine : de 4 à 7€ par repas et par élève selon les revenus du foyer, soit 50% à environ 90% du coût d’un repas,
Par la mise en place d’outils numériques pour l’inscription et le paiement afin de simplifier les démarches (paiement et prélèvement en ligne…). Ainsi, l’application SoHappy sera mise en place et permettra également aux parents de consulter les menus, de connaître la composition des plats, de s’informer et de poser des questions inhérentes à la restauration de leurs enfants.

Davantage de produits locaux et bios

L’utilisation de produits locaux et bio sera privilégiée et dépassera largement les objectifs fixés par la loi Agriculture et alimentation votée au Parlement en octobre 2018. En effet, la part des produits issus de l’agriculture responsable dans les menus servis dans les collèges yvelinois sera de 68% dès janvier 2019 pour atteindre 93% à l’horizon 2025. Pour rappel, la loi Agriculture prévoit un objectif de 50% de produits durables et 20% de bio.
Dès janvier 2019, C’Midy s’approvisionnera auprès de 125 producteurs locaux avec l’objectif qu’un tiers du plateau de cantine soit composé de produits yvelinois !

Pour préparer des plats « faits maison », 19 cuisines livrées vont être transformées en production sur place, à Limay, Gaillon-sur-Montcient et Fontenay-le-Fleury dès 2019.
Par ailleurs, une station de traitement des biodéchets des collèges sera créée. Elle transformera les biodéchets en biocarburants pour les véhicules de livraison de repas dans les collèges ou en fertilisants gratuits pour les agriculteurs locaux dont les champs de blé permettront de produire du pain bio pour les cantines des collèges.

Une opportunité pour l’insertion

C’Midy sera un vrai levier pour l’insertion des personnes éloignées de l’emploi, bénéficiaires du RSA. Sodexo s’est engagé auprès du Département des Yvelines et son agence d’insertion ActivitY à créer 245 contrats aidés à partir de septembre 2019 (contre 180 aujourd’hui) et à créer une légumerie d’insertion à Mantes-la-Jolie au premier trimestre 2019.

100 000 heures de formation pour les agents et salariés

Pour les agents territoriaux et les salariés travaillant pour le compte de C’Midy, un grand plan de formation va être déployé afin qu’ils développent leurs compétences sur des thèmes comme la sécurité des aliments, la sécurité au travail, les besoins nutritionnels des adolescents… Au total, c’est près de 100 000 heures de formation qui seront dispensées durant la durée du contrat.

C’Midy en chiffres

114 collèges
48 000 repas/jour en moyenne
30% de produits issus de circuits courts dès janvier 2019 et 40% en 2025
30% de produits bio dès janvier 2019 et 50% en 2025
68% d’ingrédients responsables dès janvier 2019 et 93% en 2025
84 cuisines de production sur place
125 producteurs locaux situés sur le département des Yvelines et en Ile-de-France
1 200 collaborateurs dédiés, formés, issus du public et du privé
100 000 heures de formation dispensées pendant la durée du contrat
600 000 m2 à entretenir
400 millions d’euros de chiffre d’affaires prévisionnel sur 7 ans.