Le vélo français a posé ses valises dans les Yvelines

Nicolas Théodet

Proximité avec Paris, accessibilité des transports et nature. C’est le cocktail parfait pour les institutions du vélo qui se lient d’amitié avec les Yvelines depuis de nombreuses années. « Le Département […]

Cet article fait partie du dossier: Les Yvelines invitent le vélo sur ses routes et dans ses villes

Proximité avec Paris, accessibilité des transports et nature. C’est le cocktail parfait pour les institutions du vélo qui se lient d’amitié avec les Yvelines depuis de nombreuses années.

Le Paris-Nice 2022 est parti de Mantes-la-Ville. ©CD78/N.Duprey

« Le Département est acquis à la cause du vélo. Aujourd’hui, le monde du vélo a des liens de confiance et je dirais même d’amitié avec le Département des Yvelines ». Lorsqu’on lui demande pourquoi le Tour de France et Paris-Nice plébiscitent les Yvelines, Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, ne mâche pas ses mots.

Il faut dire que le cœur du vélo français bat en rythme avec celui de notre territoire. C’est au Vélodrome National que se trouve la Fédération Française de Cyclisme. C’est de nos communes que s’envole le Paris-Nice chaque printemps. Et ce seront sur nos routes que défileront les meilleurs cyclistes du monde en 2024 pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

Un héritage du vélo pour les Yvelinois

La colline d’Elancourt accueillera le VTT des JOP 2024. ©CD78/N.Duprey

Ces compétitions ne sont pas que des événements éphémères. Elles laissent un héritage propre aux Yvelinois. Le passage du peloton sur la route des Vaux de Cernay en 2019 a, par exemple, permis de refaire entièrement le revêtement de la chaussée. La conception de la nouvelle Colline d’Elancourt pour Paris 2024 assurera une pratique du vélo sécurisée entre la ville éponyme et Guyancourt.

Les sites olympiques seront d’ailleurs desservis par des voies cyclables selon le plan vélo 2022-2027 du Département. Ces derniers étant déjà des lieux d’attractivités du territoire, ce nouvel aménagement facilitera ainsi l’inter-modalité sur le territoire tout en y accentuant le dynamisme.

La visibilité du vélo, le véritable ambassadeur au quotidien

Le Vélodrome National est un haut lieu de sport. Mais aussi le siège de la FFC. ©CD78/N.Duprey

Cette popularité du vélo est un véritable atout. C’est en rendant visible le cyclisme que l’alternative vélo deviendra de plus en plus crédible. Les champions sont aujourd’hui les ambassadeurs des bonnes pratiques.

Ce travail sur la mobilité douce entrepris est déjà engagé par le Département depuis plusieurs années. La Fédération Française de Cyclisme avait d’ailleurs salué cette politique en décernant le label Terre d’Excellence Cyclisme en 2019.