Recyclage: les jeans transformés en matériau d’isolation

YvesFOSSEY

Le saviez-vous ? Vos jeans défraîchis peuvent être transformés en matériau d’isolation. Les pantalons deviennent en effet du Métisse. La coopérative Relais Val-de-Seine, implantée à Chanteloup-les-Vignes, fait partie des maillons de la chaîne.

Après avoir été triés, les jeans sont déchiquetés afin d’être transformés en matériau d’isolation (Photo Arnaud Bouissou – Terra)

À l’occasion de la journée mondiale du recyclage, on vous raconte le procédé pour transformer les jeans en isolant écolo. Le Métisse, qui se décline en panneaux ou en vrac à souffler, est utilisable comme isolant des murs, des cloisons, des toitures et des combles.

Un matériau écolo

Conçu à partir de vêtements en coton dont des jeans, ce matériau écolo représente une gamme d’isolation thermique et acoustique pour le bâtiment. Ce matériau, qui conserve la couleur bleue des jeans, isole contre le froid et la chaleur mais aussi le bruit.

Le Métisse est un isolant contre le froid, la chaleur et le bruit. (Photo Arnaud Bouissou – Terra)

Cette méthode de recyclage, la seule en vigueur pour les jeans, a été lancée par la coopérative le Relais en 2007, spécialisée dans la collecte de vêtements et l’insertion. Parmi les différents sites de l’entreprise, le Relais Val-de-Seine de Chanteloup-les-Vignes, installé dans la zone d’activité des Cettons depuis 1994, participe pleinement à la production du Métisse.

Des collectes effectuées deux fois par semaine

Il dispose d’un millier de points d’apports volontaires, répartis dans les Yvelines, le Val-d’Oise et les Hauts-de-Seine. C’est dans ces conteneurs blancs, floqués du logo du Relais, que les particuliers déposent les articles usagés. L’an dernier, au cours de leur tournées effectuées une a deux fois par semaine, les employés du site de Chanteloup-les-Vignes ont récolté pas moins 6 200 tonnes de vêtements dont environ 1% sont des jeans.

Parmi les vêtement collectés par le Relais Val-de-Seine, 1% sont des jeans usagés. (Photo Valentin Nauton)

De nombreux articles sont revendus notamment lors de braderies ou dans les sept boutiques seconde main Ding-Fring sur son secteur. Mais les pantalons en toile de coton, destinés au rebus, sont expédiés dans l’usine de transformation de l’entreprise implantée à Billy-Berclau dans le Pas-de-Calais. Les jeans sont triés puis tous les éléments en métal tels que les boutons, les clous et les fermetures éclaires sont retirés.

Les pantalons sont effilochés et déchiquetés en petits morceaux, explique le Relais. Après cette étape, la matière fibreuse subit un traitement spécifique anti feu pour la rendre ininflammable. Elle est enfin compactée afin de réaliser des panneaux d’isolation.

Selon une estimation, deux millions de jeans sont recyclés chaque année. Le Métisse est le premier isolant thermique bio-sourcé 100% français. Il est distribué par le réseau de la grande distribution et les revendeurs de matériaux.

Les plaques de Métisse prêtes à l’emploi. (Photo Arnaud Bouissou – Terra)