Méthaniseur, l’agriculture s’engage auprès de la population

Nicolas Théodet

Avec le méthaniseur de Sonchamp, la ville de Rambouillet va s’assurer une indépendance énergétique sur tout un quartier. « Alors que nous sommes en pleine période d’agribashing, il est important de […]

Cet article fait partie du dossier: 2022 dans les Yvelines

Avec le méthaniseur de Sonchamp, la ville de Rambouillet va s’assurer une indépendance énergétique sur tout un quartier.

L’unité de méthanisation de Sonchamp lors du chantier. ©CD78/N.Duprey

« Alors que nous sommes en pleine période d’agribashing, il est important de montrer que notre métier participe aux évolutions de la vie sociale ». Pour Christophe Robin, agriculteur à Sonchamp, le monde agricole doit s’ouvrir. Avec six agriculteurs voisins, ils se sont réunis pour lancer un grand projet de méthaniseur. Facilement repérable grâce à ses dômes qui dominent les champs du Rambolitain, il représente, pour les protagonistes, un projet capitale.  S’engager socialement avec la population sur sa consommation d’énergie.

Avec ce projet, la quantité de biogaz produit par le méthaniseur représente les besoins énergétiques de 200 foyers de Rambouillet. Soit tout un quartier de la commune. Sans oublier que l’unité produit aussi la quantité nécessaire pour la piscine et l’hôpital. Une symbolique d’autant plus forte que le gaz injecté dans le réseau rejoint directement la commune.

Le méthaniseur assure une indépendance énergétique

La piscine de Rambouillet utilisera le biogaz de Sonchamp. ©CD78/N.Duprey

« Le développement de la filière méthanisation dans les Yvelines constitue un fort potentiel. Il présente de nombreux intérêts écologiques et économiques. Il permet également d’assurer une indépendance énergétique au territoire », explique Laurence Lalanne, chef de projets agriculture et énergies au service du développement du territoire.

Dans les Yvelines, le développement de la méthanisation connaît une accélération. Notamment grâce à la mise en fonctionnement, en 2020, des unités de méthanisation des stations d’épuration des Mureaux et de Saint-Cyr l’École. « Avec l’installation de l’unité de Thoiry, ce sont trois unités de méthanisation qui ont injecté du gaz dans le réseau de gaz de GRDF en 2020 », explique Laurence Lalanne. Un total de 11,4 gigawattheures (GWh), représentant plus de 10 fois la quantité produite en 2019.

La méthanisation se développe dans les Yvelines

La station d’épuration des Mureaux a elle aussi une unité de méthanisation depuis 2020. ©CD78/N.Duprey

Actuellement dans les Yvelines, il existe deux méthaniseurs agricoles en fonctionnement, celui de Sonchamp et de la ferme de Tremblaye. « Il faut y ajouter le méthaniseur du zoo de Thoiry qui valorise les déchets du zoo et de communes environnantes », confie la cheffe de projets. « Sont également implantées sur le territoire deux unités de micro-méthanisation. Celle de la société Tryon qui a été soutenue par le Département, notamment par la valorisation des biodéchets issus de certains de ses collèges ». En ce qui concerne, les unités sur les stations d’épuration, elles sont au nombre de six. Les dernières en date étant celle de Saint-Cyr-l’Ecole et les Mureaux, inaugurées en 2020.