Salon de l’agriculture 2018 : les innovations dans les Yvelines

agriculture-yvelines

Avec 80 % d’espaces naturels et agricoles, les Yvelines constituent l’un des poumons verts de l’Ile de France. Atout majeur des Yvelines, les territoires ruraux représentent également des secteurs économiques et innovants forts. 

Malgré une baisse annuelle du nombre d’exploitants et de surface cultivable, le département des Yvelines reste le deuxième département agricole d’Ile-de-France derrière la Seine-et-Marne. Il est composé de 91 000 hectares de terres arables (soit 43% du territoire) et 1 150 exploitations sont réparties sur le territoire. Les espaces agricoles, les bois et forêts occupent près de 70% de la superficie du département.

Du 24 février au 4 mars 2018, les Yvelines, accompagnées des Hauts-de-Seine sont au Salon de l’Agriculture, Porte de Versailles.

Sommaire

  • 1.

    Yvelines et Hauts-de-Seine au Salon de l’Agriculture 2018

    Jusqu’au 4 mars Yvelines et Hauts-de-Seine s’exposent au Salon de l’Agriculture 2018. Venez découvrir les productions du terroir de l’Ouest francilien au Pavillon 3 du Parc des Expositions à Paris. À lire aussi  : Des médailles pour les producteurs Yvelinois au Salon de l’agriculture 2018

  • tracteur
    2.

    Agriculture : dans les sillons du futur

    Notre agriculture est un héritage à préserver. Fier de sa ruralité, le Département alloue chaque année 500 000€ au secteur qui compte encore 2146 exploitants. 2ème département agricole d’Ile-de-France, les Yvelines s’exposent au Salon de l’Agriculture du 24 février au 4 mars, Porte de Versailles à Paris, Hall 3, sur le stand Ouest Francilien.

  • 3.

    Les agriculteurs yvelinois s’engagent pour l’environnement

    Des agriculteurs réunis dans l’association Terre des Yvelines viennent d’adopter une norme pointue de certification environnementale. Par cette action, ils s’engagent pour l’avenir de la planète.

  • Selfeden
    4.

    Selfeden : l’agriculture hors-sol 2.0

    C’est en octobre 2016 qu’est née la société Selfeden. À la tête de la start-up, deux entrepreneurs yvelinois de 25 ans qui souhaitent démocratiser une agriculture plus écologique.

  • 5.

    L’éco-pâturage se développe dans les Yvelines

    De plus en plus de communes utilisent moutons, vaches ou brebis pour entretenir leurs espaces verts. Le Conseil départemental fait de même dans ses différentes propriétés.

  • 6.

    La viticulture prend racine à Davron

    Ce jour fera date et qui sait, en naîtra un millésime. Le 16 mai, Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines et les créateurs du chai urbain Winerie Parisienne, ont planté à Davron les ceps d’un nouveau vignoble francilien. Une première depuis un siècle ! Qui ressuscite une tradition et s’harmonise avec l’art de vivre yvelinois.

  • 7.

    La Boîte à champignons, championne de « spore éco »

    Saint-Nom-la-Bretèche devient-elle la capitale du savoureux pleurote Monte-Cristo ? Possible, grâce à la Boîte à champignons qui y développe leur culture sur du marc de café.

  • 8.

    Le Département utile aux agriculteurs

    Christophe Hillairet, Président de la Chambre d’Agriculture de Région île-de-France, explique pourquoi il ne se retrouve pas dans le projet de Métropole du Grand Paris imaginé par le Gouvernement.