Agriculture : dans les sillons du futur

Sandrine GAYET

Notre agriculture est un héritage à préserver. Fier de sa ruralité, le Département alloue chaque année 500 000€ au secteur qui compte encore 2146 exploitants. 2ème département agricole d’Ile-de-France, les Yvelines s’exposent au Salon de l’Agriculture du 24 février au 4 mars, Porte de Versailles à Paris, Hall 3, sur le stand Ouest Francilien.

Cet article fait partie du dossier: Salon de l’agriculture 2018 : les innovations dans les Yvelines

Notre agriculture est un héritage à préserver. Fier de sa ruralité, le Département alloue chaque année 500 000€ au secteur qui compte encore 2146 exploitants. 2ème département agricole d’Ile-de-France, les Yvelines s’exposent au Salon de l’Agriculture du 24 février au 4 mars, Porte de Versailles à Paris, Hall 3, sur le stand Ouest Francilien.

Photo N.Duprey/CD78

Photo N.Duprey/CD78

On mange quoi demain ? Pour le savoir, sillonnez les Yvelines où sont cultivés le blé, l’orge, le maïs et le colza dont les champs peignent joliment nos paysages. Outre une belle escapade dans un territoire riche et varié, vous découvrirez, ici et là, des fermes et des terres agricoles dynamiques, engagées dans des démarches innovantes. Cela donne des produits de grande qualité, des cultures raisonnées, pleines de promesses : fromages, pains bio, fruits et légumes, miels, confitures… le panier garni « Made in Yvelines » déborde de saveurs.

Un miel incroyable et une houblonnière de « Houf »

Les apiculteurs du Clos de Bonnelles

Les apiculteurs du Clos de Bonnelles

Connaissez-vous la ferme des Clos à Bonnelles, au cœur du splendide Parc naturel régional de la Vallée de Chevreuse ? C’est une pépite d’inventivité. Un projet collectif qui réunit des agro-responsables. Ici s’épanouit le meilleur miel d’Ile-de-France, au bas mot, grâce au savoir-faire de Jérémie Bosselut. Et bientôt, par la volonté de Johann Laskowski, il en sortira de quoi brasser les meilleures bières au nord de la Loire, au moins. Il a pour cela, planté une houblonnière bio, La Houf, dont les fleurs séchées seront fournies aux nombreux brasseurs artisanaux yvelinois et franciliens.

lahouf

Du vin de la plaine de Versailles

wine

2017 a également vu l’implantation, à Davron, du premier vignoble francilien, une opération rendue possible grâce au Département, à la Chambre d’agriculture et à la Safer pour la rétrocession des terres. Ce projet est mené par le chai urbain Winerie Parisienne. Leur choix d’implanter 16 000 pieds à 25 km de Paris est audacieux : « Nous faisons le pari du Nord pour créer un style de vin nouveau » explique Julien Brustis, œnologue de la Winerie qui table sur une production de 7 000 bouteilles à l’hectare !

Terre des Yvelines obtient un super label éco

Des agriculteurs éco-responsables de la plaine de Versailles ont créé l’association Terre des Yvelines présidée par Dominique Tristant, pour engager une démarche collective en faveur de l’environnement, labellisée par la norme ISO 14001. Les adhérents veulent réduire leur empreinte carbone, améliorer leur production tout en réduisant la facture d’énergie. Cela passe par la mise en place de méthaniseurs (à la ferme expérimentale de Grignon et au zoo de Thoiry) ou de production in situ d’électricité (à la ferme de la Tremblaye).