Comment MyTeamily accompagne les salariés aidants

Sandrine GAYET

Caroline Mac Naughton, avocate fiscaliste, est devenue aidante de sa mère diagnostiquée d’une maladie neurodégénérative. Aujourd’hui, elle a créé la société MyTeamily pour accompagner les salariés aidants. Une initiative soutenue par le Département des Yvelines.

Cet article fait partie du dossier: Comment soutenir les aidants familiaux

Caroline Mac Naughton, avocate fiscaliste, est devenue aidante de sa mère diagnostiquée d’une maladie neurodégénérative. Aujourd’hui, elle a créé la société MyTeamily pour accompagner les salariés aidants. Une initiative soutenue par le Département des Yvelines.

Caroline Mac Naughton a fondé la société MyTeamily, soutenue par le Département, pour accompagner les salariés aidants. Photo : Alain Buu

Quand Caroline est devenue aidante, elle devait jongler avec une vie professionnelle intense, dans une firme où il fallait être une ultra super woman tout le temps.

« Je me suis sentie complètement isolée, réduite malgré moi à l’invisibilité. Je devais cacher la réalité de mon quotidien à la maison, qui, il faut le reconnaître, n’était pas le sujet le plus fun à partager à la machine à café ! ».

Solitude, invisibilité, stress, culpabilité, colère, fierté, amour…, elle est passée par tout le prisme des sentiments.

« Etre aidant, c’est s’autoriser à ne pas être super woman. C’est s’autoriser à déléguer à un tiers les tâches ou soins que l’on ne peut plus ou que l’on ne veut plus faire. Car l’important, quand on est aidant, c’est d’arriver à se protéger et à protéger la relation avec le proche aidé ».

Des compétences transposables dans le monde du travail

De cette solitude, Caroline en a fait une force au service d’autres salariés qui vivent la même chose. « Comme aidante de ma mère, j’ai développé des compétences qui peuvent être exploitées dans le monde du travail : l’organisation, car il en faut quand on est un aidant ! Un exemple : préparer des vacances, parce que l’aidant a besoin de répit : c’est cauchemardesque ! ».

Parmi les autres compétences que développe un aidant, figurent la gestion des émotions (maladie, deuil, handicap), le relationnel, car un aidant doit composer avec l’aidé mais aussi avec les administrations, les soignants, les médecins, et les autres membres de la famille… et tout cela, en restant motivé et sans être rémunéré.

« C’est d’ailleurs là que l’on sait que l’on devient aidant, quand on exerce plusieurs métiers – aide-soignant, nurse, psy, secrétaire – sans être payé ! ».

Aidants-experts, un nouveau métier ?

Du fait de son parcours, la société de Caroline, MyTeamily s’adresse aux salariés aidants. Une population invisible il y a encore quelques années mais dont les entreprises et collectivités prennent conscience aujourd’hui.

« Un salarié aidant non entendu ni soutenu par son employeur, c’est catastrophique pour sa santé, son évolution de carrière. Cela a des conséquences sur l’entreprise, avec les congés supplémentaires pris pour prendre soin de son proche, les difficultés de concentration au travail et le stress qui se chronicise et risque de conduire au burn-out»,

insiste Caroline.

Son idée ? Créer une communauté d’aidants experts auxquels les entreprises peuvent faire appel pour sensibiliser et soutenir leurs collaborateurs dans ces périodes de vie incontournables.

« Les aidants doivent pouvoir envisager une reconversion professionnelle. Les salariés qui ont connu ce parcours pendant une longue période ont en effet acquis un savoir expérientiel qui peut devenir une expertise valorisable et conduire à une seconde carrière pour aider d’autres aidants. Ce nouveau métier d’aidant-expert devrait notamment intéresser les salariés « seniors » !

Les web-ateliers de MyTeamily

MyTeamily rassemble une équipe d’aidants experts et s’est associée avec le centre d’expertise neurocognitive « Réseau Mémoire Alois » pour proposer aux entreprises un accompagnement innovant de leurs salariés aidants et de leurs managers et responsables RH.

Ces ateliers sont financés par le Département et ses partenaires de la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie.

Ils sont co-animés par un neuropsychologue expert en neurosciences et un aidant-expert. Ils apportent un éclairage sur la problématique des salariés aidants, les impacts individuels et collectifs, les techniques de restructuration cognitive et les outils pour que les managers anticipent les situations de fragilités et adoptent la bonne posture managériale.

Dates des prochains web-ateliers

Les ateliers d’allègement de la charge mentale des salariés aidants se tiendront en visio interactive, par petits groupes, sur Zoom ; Toutes les infos pratiques sur le site de MyTeamily

  • Vendredi 28 janvier 2022 de 9h30 à 12h
  • Mercredi 9 mars 2022 de 14h30 à 17h
  • Jeudi 7 avril 2022 de 14h30 à 17h
  • Mercredi 18 mai 2022 de 14h30 à 17h

Témoignage de Marie, 52 ans, assistante de direction et aidante de sa mère atteinte de troubles cognitifs

Cet atelier m’a fait du bien : je me sens moins seule et je m’autorise à déculpabiliser. On a mis en lumière mes compétences alors que je ne les soupçonnais même pas. Valoriser ainsi mon rôle d’aidante pourra me servir pour des entretiens professionnels