L’éducation, une de nos priorités

La rédaction

Cécile Dumoulin, Vice-présidente du Conseil départemental déléguée aux collèges Malgré un budget contraint, le Département a décidé de maintenir ses investissements en faveur de l’éducation. Pourquoi? Parce que ce sont les enfants d’aujourd’hui qui font notre force de demain. En tant que responsables, nous devons faire en sorte de donner aux nouvelles générations tous les […]

Cet article fait partie du dossier: Des collèges plus adaptés pour mieux réussir

Cécile Dumoulin, Vice-présidente du Conseil départemental déléguée aux collèges

Cécile Dumoulin

Malgré un budget contraint, le Département a décidé de maintenir ses investissements en faveur de l’éducation. Pourquoi?
Parce que ce sont les enfants d’aujourd’hui qui font notre force de demain. En tant que responsables, nous devons faire en sorte de donner aux nouvelles générations tous les atouts pour faciliter leur réussite. Et nous sommes heureux de constater que cela fonctionne : ce n’est pas un hasard si les Yvelines sont, en termes de résultats, le 1er département de l’académie de Versailles, elle-même 1re académie de France. L’éducation reste une de nos priorités.

Avec un effort particulier porté sur le déploiement du numérique…
Alors que l’enveloppe habituelle se situe autour des 3 M€, nous allons y consacrer plus de 12 M€ sur l’année 2016. Cela comprend notamment le raccordement des établissements au Très Haut Débit, la poursuite de la distribution de tablettes (5000 livrées fin 2016), l’arrivée d’un Espace Numérique de Travail (ENT) ou le renouvellement du parc informatique.

Cette année, éducation rime également avec insertion…
À travers notre agence départementale d’insertion, Activity, nous allons recruter 228 bénéficiaires du RSA qui, une fois formés aux métiers d’agents d’entretien et d’aide à la restauration, vont venir en soutien des équipes en place dans les collèges afin de pallier les éventuelles absences. Cela permettra aussi aux personnes recrutées de remettre, par le biais d’un contrat unique d’insertion d’un an, un pied dans le circuit de l’emploi.